Lili-la-Lune 2 : Fil de soi – Plongée en eaux troubles

8 avril 2012Marianne Verville
Catégories :Culture | Littérature

Avec Lili-la-Lune 2 : Fil de soi, l’auteure sherbrookoise Amélie Bibeau plonge de nouveau dans le quotidien de l’attachante Lili, 16 ans, dont les tourments intérieurs persistent. Si le fil conducteur est plus ténu étant donné la quantité de thématiques abordées, le récit demeure efficace grâce à son intrigue vraisemblable, sans jugement, et à sa complexité émotive.

Coralie Boivin-Laplante, surnommée Lili-la-Lune, aimerait tant vivre une relation normale avec son amoureux, P-A. Or, elle porte encore les traces de l’agression sexuelle qu’elle a subie et n’arrive pas à se faire toucher. Pour reprendre le contrôle de son corps, Lili cherche à perdre du poids, sans limites, passant près de se perdre elle-même dans sa quête.

L’histoire est racontée du point de vue de Lili. L’intrigue, sans être totalement convenue, manque toutefois un peu d’originalité. L’auteure parvient tout de même à garder son lecteur en haleine grâce à des péripéties nombreuses et enchaînées sans répit.

Amélie Bibeau réussit à aborder des sujets délicats comme l’hypersexualisation, l’anorexie et l’homosexualité sans tomber dans le piège du discours moralisateur. Dans l’ensemble, elle passe par-dessus les idées préconçues sur les adolescents et touche sa cible de plein fouet.

Néanmoins, à force d’intégrer de nouvelles problématiques, certaines se perdent un peu dans le lot. Par exemple, la réaction négative de P-A par rapport à la sortie du placard d’un des personnages semble être un peu escamotée, tout comme le processus de guérison des troubles alimentaires.

L’oeuvre colle très bien au style et au langage d’une adolescente. Les dialogues courts et parfois teintés d’humour rendent bien l’univers de la jeune fille, entre l’école, ses entraînements, sa famille et ses amis.

L’auteure s’est d’ailleurs inspirée de ses journaux intimes de jeunesse, ce qui transparaît dans la candeur et la passion des réflexions de l’héroïne. Lili constitue en fait la parfaite protagoniste d’une série ancrée dans la réalité des adolescents, ceux dont les adultes ne saisissent pas toujours la détresse.

Lili-la-Lune 2 : Fil de soi
Amélie Bibeau
Éditions Vents d’Ouest (2011)


Partager cet article
Commentaires