Guerrier sur deux roues

1 février 2013Nicolas Balasi
Catégorie :Santé

L’hiver, certains s’entraînent en short et en manches courtes, d’autres avec du moulant, branché dans le flux Ipodien. Il existe aussi ceux qui roulent en suit de skidoo. Je vous présente ceux qu’on appelle souvent à tort « les crinqués ».

Nul n’est à l’abri des critiques, surtout pas les cyclistes en hiver. En fait, c’est bien simple, le cyclisme d’hiver, c’est comme réapprendre le vélo. Le plus gros défi réside entre les deux oreilles : celui de croire que c’est normal et qu’on y arrive. Une fois bien chaussé et bien vêtu, le défi suivant, c’est d’améliorer son équilibre. Pas de souci : jusqu’à preuve du contraire, la route est dégagée pour les voitures. Puisque nous sommes encore l’exception, l’avantage est que les automobilistes se méfient. Sortir de la masse, ça présente un avantage ! Et nous voilà devenu « guerrier » sans le vouloir.

Ok, c’est vrai, il y a parfois une plaque de glace qu’on n’aura pas vue et la prochaine chose qu’on sait, c’est qu’on la voit de proche. Qui a dit que réapprendre à rouler était sans risque ? Mais le jeu en vaut la chandelle ! Les plus rusés réévaluent leur parcours vers le boulot en choisissant les rues bucoliques tout en essayant d’éviter les côtes. C’est à ce moment qu’on mesure l’ampleur de l’expérience : cet air vivifiant, ces flocons féériques et ces paysages givrés. Et puis, êtes-vous convaincu ? Vous perdez tout à attendre ! Saviez-vous qu’à Montréal, l’hiver, on compte en moyenne 320 cyclistes par jour sur la piste cyclable Claire-Morissette ?

L’idée est aussi d’avoir du plaisir et de se tenir en santé. Bien entendu, il faudra quelques sorties pour profiter de ce moyen de transport utilitaire, et quelques précautions s’imposent, évidemment. On peut dire que l’agilité se développe, comme le dérapage contrôlé en voiture, qu’on finit par trouver l’habillement adéquat par essais et erreurs, mais qu’en bout de ligne, on y prend goût plus vite qu’on pense !

Du vélo engagé

Vous êtes un fan du deux roues et un adepte des quatre saisons ? Criez BINGO, car c’est vous le prochain sur la liste. Vous avez le numéro gagnant ! « Ben voyons, je gagne jamais rien moé ! » Ce temps-là est révolu. Tu t’imagines rouler à vélo en hiver ? Et bien une douzaine d’amants de la bécane se préparent à vivre une expérience hors du commun en Estrie : vivre une sortie à vélo encadrée et festive d’une vingtaine de kilomètres en milieu urbain.

Par la suite, un groupe réalisera une boucle de 120 km de Sherbrooke vers Richmond en passant par Valcourt. L’Action citoyenne à vélo (ACV) est un événement qui se répète chaque année dans la plupart des régions du Québec, et ce, depuis maintenant 10 ans. Initié par l’organisme montréalais ENvironnement JEUnesse, l’événement propose aux amateurs de vélo la chance de développer des compétences en cyclisme hivernal dans un cadre sécuritaire. Ça vous intéresse ? C’est votre jour de chance, écrivez-nous d’ici le 21 février !


Partager cet article
Commentaires