Partagez !

6 juin 2013Simon Trépanier
Catégorie :Lettre ouverte

Le printemps tire à sa fin. Nous en avons profité pour ouvrir les fenêtres, faire le grand ménage et remettre à notre goût la décoration. Pour ce faire, plusieurs objets ou meubles ont trouvé preneur soit par notre réseau de contact, les réseaux sociaux, les petites annonces ou bien les ventes de garage. Si personne ne voulait les échanger contre un peu d’argent, il restait la collecte de gros rebuts où des centaines de personnes parcouraient les rues à la recherche de trésors abandonnés.

Pour certains, la nouvelle saison signifie les vacances tandis que pour d’autres, une nouvelle demeure. Le déménagement est parfois synonyme de stress car plusieurs choses sont à prévoir. Au travers des changements de compte, de la peinture, de l’organisation de la journée fatidique ou des boites, certaines choses sont réglées en vitesse.

Qu’advient-il vraiment de nos fonds de tiroirs et fonds de boites? Souvent oubliés jusqu’à la dernière minute, ces objets que nous gardons au cas où demeurent des années au fond du tiroir ou se retrouvent au fond d’une poubelle. Cependant, ils peuvent être utiles pour bien des gens.

Pourquoi ne pas prendre une boite d’extra et y déposer ces objets encore utiles pour leurs offrir une deuxième vie? Même si ce n’est qu’une moitié de crayon, ou de chandelle, dites-vous que pour quelqu’un qui n’en a pas, ça peut faire la différence.

Vous pouvez ainsi mettre la boite à disposition de vos invités et les inciter à piger dedans. Certaines choses peuvent même servir pour des cadeaux tout au long de l’année. Les gens apprécieront votre générosité.

Si vous ne voulez pas garder cette boite chez vous, certains endroits peuvent les accepter. Il suffit de quelques clics pour trouver soit une friperie ou un organisme près de chez vous.

Dites-vous que même si VOUS n’en avez plus besoin, ça ne veut pas dire que personne n’en a besoin. En les refilant, vous prolongez la vie d’objets et ainsi diminuez vos déchets. Le tout en aidant votre prochain.

Sur ce, bon été !


Partager cet article
Commentaires