Bière et bouffe au Dégustabière

14 décembre 2013Fanie Lebrun
CATÉGORIES:Bière

Quand la dinde prend le bord, c’est pour faire place à la nouveauté ! La Tradition, c’est sacré, mais maudit que ça fait du bien de changer !

Lâchez la SAQ et faites un tour au Vent du Nord (plus grande sélection de bières québécoises, au 338, rue Belvédère Nord) ou même emmenez vos invités à l’une des microbrasseries du coin ou si vous êtes en visite, insistez pour en voir une ! Parce qu’on est hot quand on est tendance et à défaut de faire du Epic Meal Time à 25 000 calories et 900 g de gras du plat, faisons dans le soigné avec nos recettes à la hauteur de notre apparence du temps des Fêtes.

Côté bouffe

Pour ceux qui n’étaient pas de la première édition du Dégustabière qui s’est tenue du 4 au 6 octobre dernier, vous trouverez dans ce qui suit des idées pour renouveler vos repas de Noël (et d’excellentes raisons d’y être l’an prochain) ! Comme dirait Yannick Beaudoin, «  des petites bouchées délicieuses gratuites c’est rare dans un événement !  » Jonathan Rondeau, l’organisateur de l’événement, souligne d’ailleurs que «  ce n’est pas un festival, c’est un événement de dégustation qui met de l’avant les accords mets et bières. Ce n’est pas un événement de soif, mais de goûter.  »

Et les participants sont évidemment ravis. «  N’importe quel amateur voudrait assister à un événement comme celui-là ! On a accès à plusieurs microbrasseries de partout au Québec comme Les Trois Mousquetaires avec la Porter Baltique avec arômes de café et chocolat  », affirme Simon Lapointe, rencontré à l’évènement. La Porter Baltique s’accordait d’ailleurs très bien aux Brownies du Bistro Kapzak qui méritent une mention spéciale. Parlant cochon, la sauce BBQ du porc effiloché agencé à la bière ambrée Lion’s Pride du Lion’s Pub est un combo fort harmonieux. Le chef Jason Kacprzak, du Bistro Kapzak, nous précise que les accords mets et bières, il les attaque de 2 façons : «  le mariage ou la confrontation  ».

Coté bière

Mais comment développer le goût de la bière ? «  Quand on goûte pour la première fois une bière qui n’est pas issue d’une grande brasserie, on se rend compte que la deuxième bière n’a rien à voir avec la première, et on voit que le monde de la microbrasserie est d’une polyvalence extrême. On réalise que c’est tout un terrain de jeu  », s’exclame David Lessard, sous le couvert de l’anonymat. «  On peut jouer à goûter la céréale, les épices et on s’amuse avec les techniques appliquées par exemple celle de la bière oubliée dehors à -40 toute la nuit.  »

Au final, l’auteure a bien bu et pas trop mangé. Tout comme la plupart de vos invités du temps des Fêtes, un ou deux accords, de la bonne compagnie et de la conversation, c’est tout ce qu’il faut pour que cela lève !

Visiter le site www.degustabiere.com pour des idées d’accord met et bière, si ce n’est pas bon cela ne sera pas de notre faute et si les gens s’extasient, n’oubliez pas de nommer la source. Et un dernier conseil : si vous levez le coude, ne touchez pas le volant. Les remords d’avoir blessé ou tué quelqu’un sont bien pires que les regrets d’avoir conduit saoul et de perdre son permis. Au mieux, couchsurfez et sauvez-vous avant la vaisselle du lendemain.


Partager cet article
Commentaires