Handi Apte, au-delà de ses limites

12 décembre 2014Claudia Beauregard
Catégories :Communautaire | Société

En 1993, je remarque un panneau publicitaire dans un autobus de la STS. Le service Pro-Amitié du Regroupement des bénéficiaires handicapés physiques du CLSC Gaston-Lessard recherche des bénévoles. Après un appel à l’organisme, je passe une entrevue et me soumets à une enquête judiciaire. De toute façon, je n’ai rien à cacher!

On m’offre une formation de base qui me familiarise avec les diverses maladies et types de handicap. C’est important d’être bien informé pour savoir comment s’y prendre et éviter certains malaises.

La personne responsable de ce service cherche le meilleur jumelage selon les demandes des membres et les intérêts, et la disponibilité des bénévoles. La jeune adulte qui m’est présentée souhaite occuper ses soirées de différentes façons. Pendant nos rencontres hebdomadaires, nous échangeons en prenant un repas et jouons à des jeux de société. Je découvre les différentes adaptations qui lui permettent d’être autonome. En nous côtoyant, nous nous découvrons d’autres points communs et faisons quelques sorties au parc ou au Carrefour. À l’occasion, je l’accompagne avec plaisir dans des activités de groupe organisées par l’organisme.

Briser l’isolement et socialiser, c’est très enrichissant. Cela offre aussi de belles occasions de s’épanouir et de se sentir utile à la société. Au fil des ans, des changements s’imposent et Handi Apte devient la nouvelle dénomination sociale de l’organisme en 2011. Cependant, il est toujours à la recherche de bénévoles disposés à faire des visites amicales, de l’accompagnement-transport pour les rendez-vous médicaux et des accompagnements ponctuels divers. De bonnes raisons de s’impliquer, non?

Après deux ans d’implication bénévole, je reçois un diagnostic de maladie orpheline qui nécessite une opération au cerveau et des mois de réadaptation. Cela entraîne des changements majeurs dans ma vie. De retour chez moi, mes capacités sont évaluées et il est clair que j’aurai besoin d’aide. Rien ne sera plus comme avant.

Je me souviens que l’organisme dispose d’une banque de travailleurs en soutien à domicile. C’est très sécurisant de savoir que ces hommes et ces femmes ont reçu les formations appropriées pour assister une personne handicapée physique dans ses tâches de vie quotidienne et domestique. Je rencontre donc des personnes attentionnées qui m’aident à prendre un bain, m’habiller, préparer mes repas, faire les exercices de physiothérapie, en plus de faire le ménage et la lessive. Grâce aux services dispensés, je continue à vivre chez moi et à remplir mes obligations sociales.

C’est bien beau tout ça, mais je n’ai plus tellement de loisirs. Le temps est long et, franchement, il m’arrive de m’ennuyer! Un ami handicapé de naissance et membre régulier de Handi Apte me parle des sorties qu’ils font. Je trouve ça intéressant, mais je ne connais plus personne de l’époque où j’étais bénévole et j’éprouve un certain malaise… Finalement, je me laisse convaincre et participe à des activités où il est présent.

Il avait raison d’insister, car je suis bien accueillie par l’équipe de la permanence et les habitués de la place. La gêne s’estompe et je fais de nouvelles connaissances. Je me mêle aux conversations, surtout pour partager des trucs d’alimentation saine et à faible coût. Quelques amitiés naissent dans le respect.

En 2011, un poste se libère sur le comité de l’Entre-Nous et je me joins à l’équipe. C’est intéressant d’échanger nos idées en vue de présenter un calendrier d’activités susceptibles de plaire au plus grand nombre de membres: sorties diverses, conférences, témoignages, activités sociales et bien sûr, les incontournables tels la Fête du lac des Nations et nos cafés gourmands! Les évaluations nous permettent de confirmer les bons coups et de nous ajuster s’il y a lieu.

Je fais aussi partie du conseil d’administration depuis un an. La dynamique est un exemple à suivre: liberté d’expression, écoute, ouverture d’esprit, respect, transparence… Les dossiers sont traités avec rigueur et il y a toujours consensus pour le bien de l’organisme.

Handi Apte est un regroupement favorisant le maintien à domicile de personnes handicapées physiques. Chaque membre a sa place et il est possible d’y vivre des expériences au-delà de ses limites!

L’auteure est membre de Handi Apte.


Partager cet article
Commentaires