Brèves culturelles d’ici (juin 2015)

17 juin 2015Marianne Verville
Catégorie :Culture

La Maison des arts et de la culture de Brompton a réussi à dépasser son objectif en recueillant 7175$ durant sa campagne de socio-financement. L’organisme cherchait l’appui du public pour pouvoir tenir la 8e édition des Jardins réinventés de la Saint-François, un événement d’art multidisciplinaire qui permet à plusieurs artistes professionnels de venir créer des œuvres in situ dans le Parc de la Rive, où se trouve la MACB. Ce sera donc à voir cet été, surveillez la programmation!

Le Conseil de la culture de l’Estrie tiendra le 11 juin, à partir de 9h au Musée Eaton-Corner de Cookshire-Eaton, son assemblée générale annuelle suivie en après-midi par une consultation du milieu culturel en vue des États Généraux des arts et de la culture de l’Estrie, à l’automne 2015. L’idée de ces États généraux est de préparer un plan d’action régional pour la défense, le développement et la reconnaissance des arts et de la culture en Estrie. Si la culture est menacée en région? Ce n’est plus une question, c’est devenu un constat préoccupant auquel chacun peut apporter ses pistes de solutions, et ce, dès maintenant. Voilà un dossier à suivre, autant pour les artistes et les organismes que pour l’ensemble de nos communautés.

La maison d’édition estrienne Les Six Brumes a lancé sa prévente annuelle pour son catalogue 2015 sur son site www.sixbrumes.com. Les amateurs de littérature fantastique, d’horreur ou de science-fiction trouveront plusieurs titres à se procurer d’ici le 19 juin. Par ailleurs, l’entente qu’avaient Les Six Brumes avec son distributeur Prologue ayant pris fin, les livres de la maison seront plus difficilement accessibles en librairie: la prévente en ligne est désormais le meilleur moyen de les obtenir et d’encourager la littérature d’ici!

Le Théâtre Centennial a lancé la campagne #sauvetascene pour permettre la survie de sa saison 2015-2016, grandement compromise par les coupures à son budget que lui octroyait l’Université Bishop’s. L’objectif était de récolter 10000$ d’ici le 8 juin: au moment d’écrire ces lignes, plus de la moitié du montant avait été amassé. Faute de pouvoir contribuer à la campagne à temps, vous pourrez toujours réserver votre place pour l’un des spectacles qui seront à l’affiche, on l’espère, à l’automne ou l’hiver prochain sur la scène de cet unique refuge estrien de la danse contemporaine et de la musique canadienne dans toute sa variété.

Le Slam du Tremplin offrira des ateliers de slam ouvert à tous cet été grâce à une subvention du Secrétariat à la politique linguistique du Québec. Le 3 juillet et le 5 août, la comédienne et poète Queen Ka offrira une formation sur la performance aux artistes de la scène, en partenariat avec le Conseil de la culture de l’Estrie. Pour le grand public, le sherbrookois David Goudreault viendra donner le 4 juillet des ateliers sur l’écriture poétique, lui qui cumule albums, recueil et même un premier roman tout récent. Pas besoin d’être un écrivain aguerri, ni de vouloir absolument monter sur scène pour suivre ces ateliers, suffit d’être motivé à écrire, que ce soit pour la première ou la millième fois. Tout cela se passera à la Salle le Tremplin: tous les détails via la salle ou sur le site www.slamdutremplin.com.


Partager cet article
Commentaires