La rentrée du Réseau d’Amis

16 septembre 2015Jérôme Grégoire
Catégorie :Communautaire

Pour plusieurs organismes communautaires, la rentrée est synonyme d’efforts déployés pour recruter de nouveaux bénévoles. C’est le cas du Réseau d’Amis de Sherbrooke. En effet, notre organisme travaille très fort douze mois par an, mais particulièrement à ce temps-ci de l’année, pour trouver de nouvelles personnes avec de grandes qualités humaines et prêtes à s’impliquer quelques heures par semaine.

Que font les bénévoles au Réseau d’Amis? De l’accompagnement-transport et des visites amicales auprès d’aînés de 65 ans et plus qui en ont bien besoin. Pourquoi en ont-ils besoin? Ça dépend des personnes. Parfois, elles sont isolées, rejetées, se sentent seules. D’autres fois, elles ont des pertes de mémoire, ont plus de difficulté à s’orienter, se déplacent plus difficilement, s’essoufflent dans les escaliers, et elles n’ont pas toujours l’entourage pour les aider à se déplacer pour se rendre à leurs rendez-vous médicaux, faire leurs emplettes de pharmacie ou d’épicerie, etc. De pertes d’autonomie à réseau social de type «gruyère», ces aînés, nos aînés, ceux qui sont nos parents et nos grands-parents, ont besoin d’un petit coup de main pour rester plus longtemps à domicile et demeurer en meilleure santé plus longtemps. Voilà, entre autres, à quoi œuvre le Réseau d’Amis. Résultats? Pour plus de 800 bénéficiaires, cela signifie une plus belle qualité de vie, plus longtemps, tout en demeurant chez soi.

D’année en année, la réalité du Réseau d’Amis se complexifie. Plusieurs intervenants du milieu mentionnent que le visage du bénévolat change, qu’il est plus difficile qu’auparavant de trouver des gens qui s’engagent sur une certaine période de temps, que les gens s’impliquent moins qu’avant «pour la cause».

Est-il nécessaire de rappeler que nous sommes dans une société plus individualiste, où «je dois me mêler de mes affaires», où tout va vite, où nous travaillons plusieurs heures semaines, où chacun de nos temps libres n’est pas tellement utilisé à relaxer, mais plutôt à faire une quelconque emplette! Chacune de nos minutes sont investies, sont essentielles si nous voulons arriver à boucler notre horaire. Et face à une population vieillissante, de nouveaux défis se dressent pour les organismes qui viennent en aide aux personnes aînées: les bénéficiaires potentiels deviennent plus nombreux, tout comme les besoins de chacun d’entre eux. De même que certains bénévoles qui s’impliquent depuis plusieurs années deviennent graduellement, à leur tour, des bénéficiaires. En effet, nous serons tous amenés, tôt ou tard, à devoir négocier avec la perte d’autonomie, la maladie ou le fait de prendre soin d’un proche.

Pour un organisme comme le Réseau d’Amis de Sherbrooke, un tel état de fait confirme la pertinence d’établir un plan de relève des bénévoles: comment pourra-t-on continuer à desservir tous nos bénéficiaires de façon convenable? Comment arrivera-t-on à accueillir de nouveaux aînés qui ont besoin de nos services? Comment fera-t-on pour préserver nos bénévoles qui font parfois bien plus d’heures que nous oserions leur en demander, mais qui en font plus car eux aussi, par compassion, ont le souhait que l’on desserve tout le monde? Voilà autant de questions auxquelles le Réseau d’Amis tente de répondre grâce à son plan de relève. L’organisme sait qu’il y a encore des gens prêts à s’impliquer, qui ont toute l’humanité pour le faire et un peu de temps à offrir, également. Mais où sont-ils? Comment les rejoindre? Comment les convaincre de tout le bénéfice qu’ils retireront à travers un geste pourtant généreusement orienté vers l’autre? Voilà l’un des défis quotidiens de notre équipe de travail.

Au Réseau d’Amis, nous sommes toujours heureux d’accueillir des étudiants, des nouveaux arrivants, des préretraités ou autres hommes et femmes qui ont un peu de temps et de sourires à offrir. Êtes-vous l’une de ces personnes? Avez-vous la main sur le téléphone, hésitant une dernière fois avant d’appeler? Est-ce que cette année, votre «rentrée» rimera avec «M’informer de ce que mon implication au Réseau d’Amis pourrait m’apporter»?

Allez, si ce n’est pas cette année, nous serons heureux de vous parler l’an prochain!

Bonne rentrée à tous!

Le Réseau d’Amis de Sherbrooke
819 562-2494 | www.reseaudamis.ca


Partager cet article
Commentaires