Manifeste unitaire : Ensemble les 2 et 3 novembre 2015

26 octobre 2015Anonyme
Catégories :Communautaire | Manifestation

Nous, citoyens, citoyennes, membres, militants, militantes, travailleurs, travailleuses des organismes communautaires autonomes de l’Estrie parlons le même langage

  • Nous soutenons la démocratie citoyenne
  • Nous soutenons les communautés
  • Nous soutenons la prise de parole des sans voix
  • Nous revendiquons l’autonomie
  • Nous revendiquons la liberté de mission
  • Nous tenons à la liberté d’orientations
  • Nous tenons à l’indépendance face à l’État et son réseau
  • Nous tenons aux pratiques citoyennes
  • Nous travaillons pour la transformation sociale

Nous, citoyens, citoyennes, membres, militants, militantes, travailleurs, travailleuses des organismes communautaires autonomes de l’Estrie parlons unité devant l’adversité

  • Que l’on soit culture
  • Que l’on soit défense des droits
  • Que l’on soit éducation
  • Que l’on soit environnement
  • Que l’on soit famille
  • Que l’on soit santé et services sociaux
  • Que l’on soit sans port d’attache

Nous sommes solidaires des luttes de tous et chacun, car nous avons besoin les uns des autres et nous sommes des mailles d’un même filet social.

Nous, citoyens, citoyennes, membres, militants, militantes, travailleurs, travailleuses des organismes communautaires autonomes de l’Estrie parlons solidarité

  • Pour une société inclusive, dynamique et en santé, les organismes d’action communautaire autonome sont des acteurs essentiels au développement de la critique et de la justice sociale, de l’exercice de la citoyenneté et de la réduction des inégalités et des iniquités
  • Pour que personne ne tombe
  • Pour que l’on participe, ensemble, à lutter contre ce système économique et politique austère
  • Quand le filet de protection social s’effrite, c’est un devoir de citoyen de se lever et d’être en action contre l’arrogance et la violence de nos dirigeants
  • Quand l’individualisation de l’ordre social ne permet plus la réalisation des droits collectifs, c’est l’ordre qu’il faut changer, non les droits
  • Pour que l’on se tienne, debout, coude à coude, devant ceux qui veulent nous faire taire

Nous, citoyens, citoyennes, membres, militants, militantes, travailleurs, travailleuses des organismes d’action communautaire autonome parlerons ensemble d’une même voix les 2 et 3 novembre!


Partager cet article
Commentaires