La publicité, toujours aussi sexiste

9 décembre 2015Stéphanie Tremblay
Catégorie :Féminisme

Le comité Images et pubs sexistes du CALACS Agression Estrie désire offrir un prix citron à l’ensemble des publicités de produits nettoyants. Des femmes réduites à un stéréotype de ménagères, des hommes infantilisés et ridiculisés: on n’en peut plus!

Bien sûr, les publicités visent à vendre des produits et donc, elles les montrent sous un angle favorable. Mais pourquoi toujours utiliser le même modèle, soit la femme blanche, assez jeune, l’instinct maternel bien affiché, mince, souriante, bien mise; bref, la femme qui correspond parfaitement aux standards de beauté en vigueur? Ce modèle s’accomplit à travers ses tâches ménagères, elle a un plaisir fou à les effectuer. Vous en connaissez beaucoup des femmes comme celles-là? Pourtant, les publicités de Swiffer, de Canadian Tire, de Vileda et d’autres n’utilisent que cette représentation réductrice et sexiste des femmes. Vous en doutez? Allez sur le moteur de recherche de votre choix et tapez «publicité» avec le nom d’un produit nettoyant que vous utilisez. Que voyez-vous?

Considérant le fait que nous sommes exposés-es à près de 3000 publicités par jour, nous ne pouvons nier que la représentation qu’on y fait des hommes et des femmes a un impact sur la construction des rapports sociaux. Près de 54% des Québécoises et Québécois considèrent que les publicités sont souvent sexistes.

Nous avons donc pensé à une alternative. Imaginez une publicité représentant une femme active. Une femme qui travaille, qui fait du sport, qui lit, qui voit des amis-es. Elle arrive chez elle, un soir, exténuée de sa journée et elle doit faire le ménage de son appartement. Elle n’en a pas envie, est plutôt découragée, mais elle sort un produit nettoyant de marque populaire et accomplit rapidement ses tâches ménagères grâce à ce produit d’une efficacité déconcertante. On la voit, ensuite, en train de se reposer, satisfaite de sa journée et de la propreté de son logement. Cette publicité ne représente-t-elle pas davantage notre réalité?

Nous encourageons les compagnies de produits nettoyants à cesser de reproduire des stéréotypes archaïques et à produire des publicités davantage représentatives de nos réalités. Et quant à vous, population estrienne, sachez que vous avez le DROIT de réagir à ce qui vous offense. Écrivez votre désaccord à une compagnie, boycottez-la, envoyez-nous les publicités qui vous dérangent sur notre page Facebook, ou encore, participez au comité, les 2e mercredis de chaque mois, à l’Oeil de Chat (22, Wellington nord, Sherbrooke)!


Partager cet article
Commentaires