La nécessité de hausser les revenus

30 août 2016Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie
CATÉGORIES:Économie | Pauvreté

On ne peut réellement lutter contre la pauvreté qu’en haussant les revenus, que ce soit ceux des travailleurs et travailleuses, notamment ceux au salaire minimum, des retraités, des personnes à l’aide sociale. C’est le message principal du mémoire présenté ce lundi 20 juin à l’équipe du ministre Blais par l’Union des consommateurs, dont est membre l’ACEF Estrie (Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie).

En effet, le revenu médian des ménages en dollars constants a reculé de 11% entre 1976 et 2010, rappelle l’organisme. En plus, les prix augmentent, et particulièrement ceux des biens essentiels tels l’alimentation, le logement, l’électricité. Ces augmentations affectent tout le monde, mais encore davantage les moins nantis.

«Très concret, notre mémoire met en lumière des constats terrain des ACEF sur la perte de pouvoir d’achat, les liens entre pauvreté et endettement, la réalité des régions et la situation critique des personnes seules. Trois exemples de budgets bien réels illustrent le tout.» explique Sylvie Bonin, coordonnatrice de l’ACEF. Le mémoire présente aussi une réflexion sur l’idée d’allocation universelle et 91 revendications de l’Union des consommateurs pour lutter contre la pauvreté.


Partager cet article
Commentaires