«La maison est en ordre», mais pour qui?

1 novembre 2016France Croteau

La maison de M. le ministre Leitao est en ordre, mais pour qui? Oui, la maison est en ordre, mais plein de choses ont été jetées et d’autres, mises au grenier.

L’investissement en santé et en éducation? Ce sont deux des priorités de M. Couillard lors de sa campagne électorale en 2014. Mais il avait aussi rajouté, mis à part naturellement sa volonté de «redresser les finances publiques», sa préoccupation pour «les plus vulnérables». Or, en 2016, on nie au gouvernement avoir atteint directement et indirectement les plus vulnérables. N’est-on pas mis au fait chaque jour de ces atteintes aux personnes âgées et handicapées?

Et pour la véritable lutte aux changements climatiques avec des objectifs de développement durable? Comme nos décideurs sont pratiquement tous des personnes circulant en automobile (ou en voitures de toutes sortes payées par le gouvernement), pas étonnant qu’il n’y ait pas eu d’indexation du financement des transports collectifs (réguliers et adaptés) depuis trois ans, et là aussi ce sont encore les plus vulnérables qui sont atteints, les clientèles captives. Mais les gens veulent des ponts, surtout pas des voies réservées, et une «rationalisation performante» au transport adapté! Ce n’est vraiment pas «électoraliste» de favoriser le transport collectif au Québec de nos jours. Encore beaucoup de «deux autos» devant «la maison en ordre»!


Partager cet article
Commentaires