L’érotisme et le vieil âge de Fernand Dansereau

10 février 2017Evelyne Papillon
Catégorie :Cinéma

Le réalisateur Fernand Dansereau (88 ans) a d’abord voulu faire un documentaire sur la citoyenneté des personnes âgées : leur implication politique, sociale, comme travailleurs, etc. Il n’a pas trouvé les fonds pour ce faire. Quand il a soumis L’érotisme et le vieil âge, la situation a été tout autre. Ce documentaire met en lumière le vieillissement, l’érotisme, mais surtout l’amour présent chez les personnes âgées. Une table ronde, des témoignages individuels, des témoignages en couple et un vox-pop nous font nous questionner sur l’évolution de l’amour chez le vieil âge. Un tableau très positif nous est présenté : on gagnerait en sagesse, en maturité, en connaissance de soi et de l’autre et en sensualité. Ceci est porteur d’espoir pour les spectateurs, cependant, on a choisi surtout des personnes qui vieillissent bien, qui acceptent les deuils et le changement, mais c’est un angle intéressant, car il est encore tabou. Les personnes âgées ayant plus de temps, étant moins dans la performance et dans le culte de la beauté, la découverte de l’autre et la sensualité se développeraient. De la masturbation d’une veuve à la sensualité que peut prendre l’application d’une crème sur une personne Alzheimer, les modèles de couple sont aussi variés qu’émouvants. Le film porte un regard humaniste et tendre. Il met un baume sur la peur de vieillir en présentant des modèles très positifs. Je souhaite quand même à M. Dansereau de pouvoir réaliser le film sur l’implication des personnes âgées, car c’est un sujet, il me semble, tout aussi méconnu et important.


Partager cet article
Commentaires