Transport durable: il est temps de passer à l’action!

28 septembre 2017
Candidatures : Bernard Sévigny et Hélène Pigot

L’équipe de Sherbrooke Citoyen a profité de la semaine de la mobilité durable de Sherbrooke pour rappeler que pour atteindre les cibles de réduction de gaz à effet de serre et pour offrir à tous la capacité de se déplacer plus facilement et plus rapidement, il est indispensable de proposer un réseau de transport collectif efficace et accessible.

La Ville de Sherbrooke s’est munie d’un Plan de mobilité durable 2012-2021 qui traine à être appliqué. Sherbrooke Citoyen s’engage à renforcer la mise en œuvre rapide de plusieurs des mesures qui y sont inscrites, notamment en instaurant des bus express sur la rue King. L’équipe de Sherbrooke Citoyen prévoit aussi conclure davantage d’ententes avec des institutions et des entreprises sur le territoire pour favoriser un meilleur accès des travailleurs au transport en commun.

«Pour la plupart des Sherbrookoises et Sherbrookois, le transport en commun demeure trop inefficace pour être une solution viable au quotidien. Ça se voit dans la baisse d’achalandage amorcée depuis 2014. On a besoin de changements urgents, et c’est ce que propose Sherbrooke Citoyen. L’heure est à l’action!», a affirmé Hélène Pigot, candidate à la mairie, en conférence de presse.

Gouvernée par Sherbrooke Citoyen, la ville de Sherbrooke aura sa première ligne de bus express dès 2018. Cette ligne traversera la ville sur l’axe King à intervalles réguliers de 5 à 10 minutes. Elle facilitera le travail, les études, le commerce, les loisirs, tout en réduisant la congestion sur la rue King.

«79% des déplacements quotidiens des personnes à Sherbrooke se font en voiture, contre 7,4% seulement en transport collectif. L’utilisation de l’autobus recule tandis que le parc automobile explose et que les problèmes de congestion sont de plus en plus manifestes. Pendant ce temps, Bernard Sévigny abolit la Division de l’environnement à la Ville et regarde les années passer sans mettre en œuvre le Plan de mobilité durable. Cherchez l’erreur!!», a affirmé Mme Pigot.

Le Plan de mobilité durable a été produit par des acteurs du milieu et des experts dans le domaine du transport qui ont identifié des mesures ciblées — 33 au total — pour favoriser les transports actifs et durables. Selon plusieurs experts sondés par Sherbrooke Citoyen, plusieurs mesures du Plan n’ont pas été mises en œuvre, même partiellement, et ce, 5 ans après son adoption par l’administration Sévigny. Les Bus express (ou Bus à haut niveau de service — BHNS) sont un bon exemple. Ils n’ont pas été expérimentés sérieusement, même si trois mesures du plan les mettent de l’avant.


Partager cet article
Commentaires