Portrait de Christine Labrie, candidate dans Quatre-Saisons

15 octobre 2017Sarah Beaudoin
Candidature : Christine Labrie

Durant la campagne électorale municipale, des portraits des candidat.e.s seront publiés en ordre chronologique de réception. On y trouvera des informations biographiques sur les candidat.e.s en question, ainsi qu’un court résumé de leurs inspirations et de leurs idées politiques. La longueur du portrait sera déterminée par les réponses que les candidat.e.s auront voulu nous donner.

Le deuxième portrait concerne Madame Christine Labrie, candidate pour Sherbrooke citoyen dans le district de Quatre-Saisons. Elle réside dans le district des Quatre-Saisons depuis plus de 4 ans. Après des études en sociologie et en histoire, elle est actuellement candidate au doctorat en études des femmes à l’Université d’Ottawa. Elle siège également au conseil d’administration de la Société d’histoire de Sherbrooke depuis 4 ans.

Mme Labrie aimerait, durant sa campagne, sécuriser les déplacements à pied et à vélo, encadrer le développement immobilier pour préserver davantage d’arbres matures et dynamiser la vie de quartier en augmentant les services de proximité dans le secteur des Galeries Quatre-Saisons (bibliothèque de quartier, place publique).

Elle considère la transparence, l’altruisme et l’efficacité comme étant trois valeurs d’importance pour elle.

Elle pense que ce qui la différencie de ses opposants est qu’elle est une personne proactive, qui souhaite aller au devant des problèmes. Elle sera sur le terrain et n’attendra pas les plaintes pour agir, car les personnes les plus vulnérables ont rarement le temps ou les ressources pour exprimer leurs besoins. Il faut aller vers ces personnes.

Questionné sur ses coups de coeur en lien avec son district, Mme Labrie répond:

«Pizzbox, simplement la meilleure pizza en ville, faite sur mesure avec des ingrédients frais, et toujours servie avec le sourire! Vélo Shermont, aussi, qui offre un excellent service à la clientèle. »

La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette et Guernica de Picasso, qu’elle a eu la chance de voir à Madrid, sont deux oeuvres qui l’ont marqué. En ce qui concerne ses inspirations politiques, elle dit que peu de personnalités politiques l’inspirent assez pour les nommer, pour être honnête. Elle dirait que la manière qu’avait Jean-Martin Aussant de s’adresser à l’intelligence des gens l’a inspiré, toutefois. C’est ainsi qu’elle aborde les citoyens et les citoyennes, en leur donnant de l’information sur ce qu’elle propose et en les invitant à comparer les programmes afin de voter pour quelqu’un qui partage leurs valeurs.


Partager cet article
Commentaires