Portrait de Paul Gingues, candidat dans le district de l’Université

17 octobre 2017Sarah Beaudoin
Candidature : Paul Gingues

Durant la campagne électorale municipale, des portraits des candidat.e.s seront publiés en ordre chronologique de réception. On y trouvera des informations biographiques sur les candidat.e.s en question, ainsi qu’un court résumé de leurs inspirations et de leurs idées politiques. La longueur du portrait sera déterminée par les réponses que les candidat.e.s auront voulu nous donner.

Le septième portrait présente Monsieur Paul Gingues, candidat indépendant dans le district de l’Université. Né au coin des rues Galt et Jolliet, M. Gingues a fréquenté l’école Champlain, la polyvalente Le Triolet ainsi que l’Université de Sherbrooke. Il s’est impliqué dans la vie culturelle et sportive de son quartier.

M. Gingues, durant sa campagne, entend favoriser la cohabitation entres randonneurs, cyclistes, familles et skieurs(euses) sur le Mont-Bellevue. Cette montagne est, selon lui, un poumon vert d’une grande importance pour la ville. Il y a des enjeux de sécurité dans le secteur de l’école Champlain à remédier, aussi. Il aimerait promouvoir l’implication des étudiants de l’Université et du Triolet dans le district. Il entend apporter son expérience de vie, du positif et du travail  au conseil de ville, tout en restant positif dans ses échanges.

Il considère le respect, la bonté et l’ouverture comme étant trois valeurs d’importance pour lui.

Questionné sur ses coups de coeur en lien avec son district, M. Gingues répond:

«Parmi les coups de coeurs de mon district, j’ai nommé la rivière Magog, le Mont-Bellevue et le centre névralgique sur la Galt Ouest au pied de la colline Universitaire et depuis peu, le terrain synthétique RBC au Triolet.»

M. Gingues a été particulièrement marqué par Lettres à un jeune poète de Rilke, Siddhartha de Herman Hesse et l’ensemble de l’oeuvre des Beatles.

Les personnalités politiques l’inspirant sont Angela Merkel, pour sa pose, Winston Churchill, pour sa capacité à mobiliser et son sens de la répartie, ainsi que Lincoln, pour son courage de faire le bien, et cela, au-delà de tout.


Partager cet article
Commentaires