Portrait de Daniel Pellerin, candidat dans Uplands

19 octobre 2017Sarah Beaudoin
Candidature : Daniel Pellerin

Au cours de la campagne électorale municipale, des portraits seront diffusés à propos de chaque candidat.e à la mairie ou au conseil municipal. Ces portraits ont pour objectif de vous présenter les idées politiques et les intérêts personnels des candiat.e.s.

Ce portrait porte sur Monsieur Daniel Pellerin, candidat indépendant dans le district d’Uplands.

Durant sa campagne, M. Pellerin aimerait axé sur la sécurité pour les citoyens de tous les âges, protéger le statut bilingue et le patrimoine de Lennoxville, favoriser le transport actif par l’instauration d’espaces sécuritaires et la communication eficace, ainsi que compléter l’autoroute 410 jusqu’à la route 108. Il est aussi important pour lui de récupérer la route 108 actuelle pour les citoyens, de s’assurer qu’il y ait cordialité et respect des différences entre les citoyens de l’arrondissement (étudiants, personnes âgées, piétons, automobilistes, enfants, adultes, etc.), organiser des événements municipaux le fun, écoresponsables et intelligents qui rejoignent les familles, les étudiants et les personnes âgées ainsi que parler haut et fort lorsque nécessaire pour conserver notre part des budgets municipaux (choisir nos batailles avec intelligence et stratégies).

Il considère que les valeurs qui lui tiennent le plus à coeur sont être présent, pour s’assurer d’écouter pour vrai les autres, la transparence en ayant le courage de se tromper des fois parce que personne n’est parfait et penser à long terme, car selon lui, la vision à court terme coûte cher et nous fait tourner en rond.

M. Pellerin croit que ce qui le différencie de ses opposantes est qu’il occupe le poste de chef d’entreprise depuis 15 ans. En tant qu’entrepreneur, il a dû grandir en tant que personne et a appris comment négocier, écouter et surmonter des périodes ou des situations difficiles. Ce qui le différencie également de ses opposantes, c’est que son grand-père Marcel Pellerin était vétérinaire à Lennoxville et que c’est à cet endroit qu’il a construit son hôpital vétérinaire dans les années 60. Le père de M. Pellerin a grandi à Lennoxville et est revenu s’y installer après avoir vécu à Montréal et à l’étranger pendant 10 ans. Comme plusieurs de ses frères et soeurs, il a choisi Lennoxville non pas par dépit, mais pour la qualité de vie ce qui lui donne une perspective à long terme et un engagement fort pour sa communauté. Il a 41 ans, est père de famille et a une entreprise respectée en Estrie. Il est connu du milieu des affaires et en politique à Sherbrooke. Normalement, lorsqu’il parle, les gens l’écoutent. Ayant présidé plusieurs organismes à but non-lucratifs comme GAAF (présidence 6 ans) la FIRAS, fondateur et présidence 2 ans, 11 ans au C.A. de l’APAE; il a mené des dossiers difficiles et participé à l’organisation et l’implantation de changements structuraux et fonctionnels partout où il a passé. Avec GAAF, par exemple, il a créé circa 2008 la Salle du Parvis dans l’église Coeur Imaculée car l’arrondissement de Fleurimont voulait dédier une partie importante de cet édifice aux Arts et à la Culture. LE PARVIS, c’est aujourd’hui la Maison de la Culture à Sherbrooke avec de loin le plus grand nombre d’activités. GAAF s’autofinance à environ 50% et attire des talents émergents et semi-professionels de partout en province tout en favorisant la diffusion des talents locaux.

Questionnée sur ses coups de coeur dans son district, M. Pellerin répond:

« Les 2 écoles primaires, leurs professeurs engagés, le musée Uplands, ses jardins et M. Pin Blanc, ainsi que la courtoisie entre les automobilistes et avec les piétons, entre autres.»

Monsieur Daniel Pellerin dit avoir été particulièrement marqué par The Shining de Stanley Kubrick et Le grand cahier de Agota Kristof. Il dit écouter du rock and roll (swing) pour danser avec les femmes, de la musique électronique en voiture ou pour danser avec les enfants et Nicolas Jaar pour se bouleverser en faisant la vaisselle. Les personnalités politiques l’ayant le plus inspiré sont entre autres Mahatma Ghandi, Winston Churchill et Manuel Belgrano.


Partager cet article
Commentaires