Hélène Pigot souhaite mettre fin aux nominations partisanes sur les comités

20 octobre 2017
Communiqué de presse
Candidature : Hélène Pigot

Si Hélène Pigot obtient la confiance des électeurs et électrices, la candidate mettra fin aux nominations politiques sur les comités et les rendra plus ouverts à la participation citoyenne.

« Chaque lendemain d’élection, le maire distribue les prix en offrant telle ou telle présidence de comité à tel conseiller ou à telle conseillère. Ces présidences de comité sont assorties de primes substantielles. Selon nous, ce sont les membres du conseil qui devraient décider de ces nominations », a expliqué Hélène Pigot dans un point de presse.

Mme Pigot a ainsi souhaité envoyer un message clair aux futurs conseillers et conseillères sur son désir de travailler en équipe. Elle a rappelé sa promesse de démissionner de son poste de chef du parti suite à son élection. « Pour moi, il s’agit de signaler clairement mon intention de travailler sans aucune partisanerie. À Sherbrooke Citoyen, nous partageons une vision inclusive de la politique. J’aime les débats. Je suis une femme d’équipe et débattre permet de trouver ensemble les meilleures solutions, parce qu’on a étudié les conséquences de ces décisions avant de les prendre. Des débats au conseil municipal, il y en aura, pas des chicanes entre des personnes campées sur leur position. »

 

Plus de citoyennes et citoyens sur les comités

Mme Pigot n’écarte pas la possibilité de revoir le nombre des comités, en particulier à cause de la refonte des districts qui a réduit le nombre d’élus. Elle entend surtout les transformer en véritables organes de participation citoyenne.

« Ces comités devraient se réunir plus souvent et prendre en charge des dossiers. Les comités devraient aussi inclure au moins un tiers de citoyens sélectionnés rigoureusement par le conseil lui-même, sur recommandation de l’administration municipale. Pour nous, la participation citoyenne, ce n’est pas simplement une affaire cosmétique de consultation. On veut une gouverne citoyenne. C’est-à-dire qu’on veut que des citoyens veillent au grain, dans des instances importantes au niveau de la Ville. »

Enfin, Mme Pigot s’engage à s’imposer une baisse de salaire de 10% pour pouvoir compenser les citoyennes et les citoyens qui siégeront sur ces comités.


Partager cet article
Commentaires