Portrait d’Éric La Chapelle, candidat dans Lac-Des-Nations

23 octobre 2017Sarah Beaudoin
Candidature : Éric La Chapelle

Au cours de la campagne électorale municipale, des portraits seront diffusés à propos de chaque candidat.e à la mairie ou au conseil municipal. Ces portraits ont pour objectif de vous présenter les idées politiques et les intérêts personnels des candiat.e.s.

Ce portrait porte sur Monsieur Éric La Chapelle, candidat indépendant dans le district Lac-des-Nations. Recueilli il y a 50 ans dans une orphelinat de la rue Élizabeth dans le Vieux-Nord, élevé par une famille aimante de l’Est, Monsieur La Chapelle a ce besoin viscéral d’enracinement, qu’il comble par l’acquisition de  belles maisons patrimoniales dans le Vieux-Nord, dont une sur la rue Élizabeth. Sinon, il est un homme d’affaires, père d’un garçon de 6 ans (aussi adopté!), amoureux de l’art, d’histoire et d’architecture.

Monsieur La Chapelle veut prioriser l’instauration du même service personnalisé et suivi rapide pour les concitoyens du district, que pour les clients professionnels, régler des problèmes de quartier qui traînent sur le bureau de la conseillère depuis 20 ans (Sécurité, travaux, aménagement), s’objecter vigoureusement aux dépenses de la Ville qui ne rendent pas directement services aux citoyens, s’objecter vigoureusement aux hausses de taxes (au-delà de l’IPC), ainsi que mettre en valeur le patrimoine du Vieux-Nord (Programme Héritage) et ramener du monde et un Mail piétonnier au Centre-Ville (Projet CampusWell).

M. La Chapelle considère que les valeurs qui lui tiennent le plus à coeur sont l’écoute, la solution et l’action.

Il croit que ce qu’il peut apporter de plus que ses opposant.e.s est qu’il est le seul qui incarne le changement, qui propose de nouvelles idées et qui s’oppose aux dépenses du Maire Sévigny.

Questionné sur ses coups de coeur dans son district, M. La Chapelle répond:

«L’actuel Vieux-Nord et le potentiel du Centre-Ville.»

Monsieur Éric La Chapelle est inspiré  de Woody à Dolan,  de Brel à Arcade Fire, de Ducharme à San-Antonio et de Pollock à Riopelle. En ce qui concerne les personnalités politiques qui l’ont influencé, il nomme Lincoln, Churchill, De Gaulle et Parizeau.


Partager cet article
Commentaires