L’ÉQUIPE BERNARD SÉVIGNY VEUT CRÉER UN CORRIDOR ÉCONOMIQUE SHERBROOKE-BOSTON

27 octobre 2017
Communiqué de presse
Candidature : Bernard Sévigny

C’est ce matin que le chef du Renouveau sherbrookois, Bernard Sévigny a dévoilé le projet de « corridor économique » entre Sherbrooke et Boston.

«J’ai la conviction profonde que nous vivons une période de grands changements sur le plan des échanges économiques, mais aussi une période porteuse de belles opportunités sur le plan du commerce et des exportations. En effet, l’entrée en vigueur, le mois dernier, de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE) place la ville de Sherbrooke dans une position extraordinaire pour développer un corridor économique entre Sherbrooke et Boston. À cet égard, il faut savoir qu’un sondage, réalisé en juin 2017 auprès de nos entreprises exportatrices montre qu’environ 200 entreprises sherbrookoises vendent leurs produits et services aux États-Unis, tout particulièrement en Nouvelle-Angleterre » a expliqué Bernard Sévigny.

Le chef du Renouveau sherbrookois a poursuivi en expliquant la nature du projet de corridor :

«Notre projet consiste à construire un corridor de développement entre les villes de Sherbrooke et de Boston et à positionner notre ville comme territoire économique relais entre les 8 États du nord-est américain et l’Europe dans les créneaux d’excellence de Sherbrooke, tout particulièrement dans le secteur des sciences de la vie. Notre objectif est double. D’une part, nous voulons positionner Sherbrooke comme un entremetteur actif auprès des organisations et des entreprises de Boston dans le but de vendre Sherbrooke comme lieu de connexion entre les États-Unis et l’Europe. Deuxièmement, nous allons chercher à faciliter l’accès au marché américain aux entreprises de Sherbrooke en soutenant les activités d’exploration et de développement des opportunités d’affaires. Une première rencontre de validation tenue le 24 février dernier, avec divers partenaires publics et privés, nous permet de croire au potentiel d’un tel corridor » a précisé Bernard Sévigny.

Le maire sortant a conclu ses explications en élaborant sur la stratégie de mise en place du corridor :

« La prochaine étape consistera à constituer un groupe de travail avec nos partenaires et à discuter d’une stratégie porteuse visant à créer un corridor économique entre Sherbrooke et Boston (Ville de Sherbrooke, Sherbrooke Innopole, Université de Sherbrooke, partenaires privés, etc.). Si la première discussion permet d’identifier une opportunité, la réflexion sera étendue à nos partenaires de la région de Boston, notamment la délégation du Québec à Boston et le délégué commercial du Canada à Boston. Il est clair que nous ne devons pas laisser passer cette opportunité, les 8 États du nord-est des États-Unis forment un marché de 36 millions de personnes, un marché de taille équivalente à celui du Canada dans son ensemble » a déclaré Bernard Sévigny.


Partager cet article
Commentaires