Bilan de campagne : Croire dans le développement de la Ville de Sherbrooke

4 novembre 2017
Candidature : Bernard Sévigny

Accompagné de l’ensemble des candidats et candidates de son équipe, le chef du Renouveau Sherbrookois, Bernard Sévigny, a dressé le bilan de la campagne électorale et a rendu public son cadre financier.

« Chaque campagne électorale est différente de la précédente, mais notre approche a toujours été la même, nous avons mené une campagne positive, comportant des propositions crédibles et nous n’avons ménagé aucun effort pour les présenter aux Sherbrookois et aux Sherbrookoises, et ce, dans chacun des 14 districts que compte maintenant la Ville. J’ai personnellement rencontré des milliers de citoyennes et citoyens à l’occasion de multiples après-midis et de soirées de porte-à-porte en compagnie de chacun de nos candidates et candidats, et cela, dans chacun des quatre arrondissements que comptera maintenant notre ville. Nous avons mené une campagne vigoureuse et audacieuse pendant laquelle nous avons dévoilé un programme complet, responsable, articulé et innovateur comptant 17 engagements couvrant la grande majorité des secteurs d’activité municipale, du transport intelligent au développement économique en passant par le sport, les bibliothèques, l’avenir du club de golf de Sherbrooke, la réfection des chaussées, le soutien au secteur communautaire, la gestion des matières résiduelles, le logement social et la participation citoyenne » a rappelé Bernard Sévigny.

Il est ensuite revenu sur un des éléments centraux de la campagne : « Il y a un projet qui est au cœur de notre stratégie entrepreneuriale et qui a fait l’objet de beaucoup de commentaires au cours de la campagne électorale. Je parle de Well Inc. Là-dessus, je vous rappelle que la proposition du consortium, qui est un des projets de la stratégie Well Inc. sera présentée au nouveau conseil municipal avant les Fêtes. Mais la question que nous devons nous poser est la suivante : voulons-nous développer notre centre-ville ou défendre le statu quo? Les hommes et les femmes candidats et candidates pour le Renouveau sherbrookois se sont engagés à faire avancer Sherbrooke, relancer le centre-ville et offrir des emplois de qualité à nos jeunes, notamment par la réalisation du quartier entrepreneurial Well Inc » a déclaré Bernard Sévigny.

Le maire de Sherbrooke a conclu sa dernière intervention de la présente campagne électorale en rappelant que notre ville est promise à un brillant avenir : « Je termine en revenant sur la trame de fond de notre campagne : la création d’entreprises et la création d’emplois. Nous avons annoncé nos couleurs à cet égard, nous proposons de doter notre ville d’un tout nouveau parc industriel régional, de développer un corridor économique entre Sherbrooke et Boston et de mettre sur pied un « Bureau de la communauté intelligente ». Au cours des six dernières semaines, nous avons eu l’occasion d’expliquer clairement notre vision pour l’avenir de Sherbrooke, d’expliquer la trajectoire de développement que nous souhaitons pour notre ville, bref, de faire de Sherbrooke LA VILLE entrepreneuriale du Québec. J’espère de tout cœur qu’une majorité de Sherbrookois et de Sherbrookoises adhéreront à cette vision dimanche prochain. » a déclaré Bernard Sévigny.

En moyenne, l’impact des engagements sur le budget d’opération s’élève à 665 300 $. Je vous rappelle que le budget d’opération de la ville en 2017 s’élevait à 291 265 400$ (en excluant HydroSherbrooke). Le poids relatif de nos engagements serait de l’ordre de 0,23 % » a expliqué le maire sortant. Bernard Sévigny a poursuivi en détaillant le coût des engagements en immobilisations du Renouveau Sherbrookois :

Pour ce qui est du budget d’immobilisations, les investissements prévus sont de l’ordre de 12 325 000 $ pour les quatre prochaines années, incluant une majoration de 10 millions $ des sommes consacrées à la réfection du réseau routier (par rapport aux 60 millions $ investis dans le dernier mandat). Ces sommes couvrent les investissements additionnels prévus dans la création d’un Groupe-témoin (25 000 $), l’agrandissement des deux écocentres (1 million $) et l’analyse pour un troisième écocentre (50 000$), l’accès de l’arrondissement de Fleurimont au réseau des bibliothèques (1 million $) et la création du Bureau de la communauté Intelligente (250 000 $). Ces sommes ne comprennent toutefois pas la réorganisation de la desserte de la Société de transport de Sherbrooke qui se fera à coût nul, ni la création d’un nouveau parc industriel puisque nous ne sommes pas en mesure de chiffrer ce projet à ce moment-ci.

«Les sources de financement de ces mesures seront identifiées dans le cadre de la préparation budgétaire des quatre prochaines années. Croire en Sherbrooke, c’est prendre des engagements responsables, réalistes et qui respectent la capacité de payer de nos concitoyens et concitoyennes. » a conclu Bernard Sévigny.


Partager cet article
Commentaires