Invitation à la participation citoyenne

6 novembre 2018ROC de l'Estrie
Catégorie :Communautaire

Dans le cadre de la Semaine nationale de l’action communautaire autonome (ACA), les gens qui œuvrent de près ou de loin dans le milieu communautaire de notre région se sont donné rendez-vous à la Capsule bistro, à Sherbrooke, le 23 octobre dernier, pour célébrer leur fierté d’appartenir à un mouvement qui contribue à bâtir le filet social québécois.

Cet événement, organisé par le Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l’Estrie, visait à rendre hommage aux quelque 2000 travailleuses et travailleurs ainsi qu’aux 9000 bénévoles qui s’activent quotidiennement dans le mouvement communautaire autonome en Estrie.

Le ROC a profité de l’occasion pour souligner le caractère démocratique et participatif des organismes communautaires autonomes et inviter la population estrienne à s’impliquer au sein de ces groupes. «Il est important que les gens sachent que les organismes communautaires sont non seulement des endroits où ils peuvent recevoir de l’aide, mais d’abord et avant tout des espaces pour exercer leur citoyenneté, reprendre un pouvoir d’agir individuel et collectif et être accompagnés dans ce processus. Ces organismes constituent l’un des rares endroits où les personnes souvent exclues des instances décisionnelles peuvent encore trouver une voix.» mentionne Claudelle Cyr, directrice du Regroupement des organismes communautaires de l’Estrie.

Autrement dit, quand on devient membre d’un organisme communautaire autonome, on a son mot à dire sur la programmation d’activités et de services qui y ont lieu et on peut se mobiliser, avec d’autres personnes, autour d’enjeux collectifs. Par exemple, la Maison des jeunes de Waterville Les Pacifistes a récemment accompagné ses membres à présenter, devant le conseil municipal, leur projet d’avoir accès à des murs légaux de graffitis. À travers ce processus, les jeunes ont appris comment se mobiliser et faire entendre leur point de vue devant leurs élus municipaux. Il n’est pas rare aussi que des gens qui cognent à la porte d’un organisme pour y recevoir de l’aide finissent par être impliqués dans sa structure décisionnelle, en devenant membres du conseil d’administration ou d’un comité d’organisation d’activités.

Plusieurs exemples d’implication citoyenne apparaissent dans un court-métrage réalisé récemment par le ROC de l’Estrie. Le documentaire présente l’action communautaire autonome vécue au quotidien dans les organismes de la région et son importance comme moteur de participation citoyenne. Il a pour titre «La grande famille de l’ACA» et peut être visionné dès aujourd’hui.

Les gens qui ont le goût de s’impliquer auprès d’un organisme de leur région peuvent contacter directement l’organisme qui touche leurs intérêts (ex.: un centre de femmes, une ressource communautaire en santé mentale, une maison de jeunes, etc.) ou bien passer par un des centres d’action bénévole.

Le ROC de l’Estrie regroupe près de 140 organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux et famille.


Partager cet article
Commentaires