Journée de la femme… Pas tout à fait

26 février 2019Karen Poulin
Catégorie :Féminisme

Depuis quelques années, j’ai fait quelques constats sur la méconnaissance du 8 mars, la Journée internationale des femmes. Ce jour trop souvent appelé la « Journée de LA Femme »… D’ailleurs, le Collectif 8 mars désire changer le nom pour « Journée internationale des droits des femmes » afin d’avoir une plus grande portée ainsi qu’une meilleure perspective militante et féministe. Cette année, cette journée s’articule autour du thème : Le respect, ça se manifeste!

En fait, la Journée internationale des femmes est un rappel des nombreuses luttes des femmes pour contrer les inégalités. C’est aussi une journée pour faire le bilan de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire pour atteindre une meilleure égalité pour toutes les femmes et entre toutes les femmes. Et surtout, le 8 mars n’est pas une journée pour « célébrer » la femme comme on célèbre un anniversaire, comme j’ai pu le constater durant les dernières années.

À ma plus grande déception, les idées de luttes et d’atteinte à l’égalité sont oubliées principalement pour faire place à des rabais en magasin sur des ensembles de sous-vêtements, du maquillage, des produits de beauté, etc., renvoyant les femmes à plusieurs stéréotypes de genre. Ces rabais ne sont pas anodins puisqu’ils viennent implicitement valider les stéréotypes de genre associant les femmes à leurs rôles d’épouse et de mère de famille; leur rôle au sein de la vie privée. L’objectif de la Journée internationale des femmes se voit alors bafoué en raison de sa méconnaissance et de sa nouvelle facette commerciale. Le vrai objectif n’est pas d’acheter des objets ou de se faire gâter parce qu’on est une femme, mais plutôt de montrer sa solidarité envers les luttes féministes afin de reconnaître que l’égalité n’est pas atteinte.

Aussi, Messieurs, arrêtez de ridiculiser cette journée, n’achetez pas de fleurs ou ne souhaitez pas « Bonne fête » aux femmes, ce n’est pas ça la Journée internationale des femmes. Et détrompez-vous, vous avez aussi votre journée : le 19 novembre est la Journée internationale de l’homme. La différence, c’est que vous n’êtes majoritairement pas au courant que ce jour existe. J’ai donc constaté que plusieurs hommes aimaient se moquer de la Journée internationale des femmes, sans aucune raison valable.

En cette Journée internationale des femmes, les commentaires sexistes et violents tels que : fémi-nazie, femme frustrée, mal baisée, femme hystérique ou dans sa semaine… n’ont pas leur place surtout parce que : Le respect, ça se manifeste! Les commentaires se veulent probablement humoristiques, mais ils sont plutôt de mauvais goût et irrespectueux.

Il faut arrêter de ridiculiser cette journée et arrêter de la dénaturer. Elle a lieu d’être, que ce soit en l’honneur des luttes féministes d’hier, d’aujourd’hui ou de demain.

Le calendrier des événements organisés en Estrie dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes est disponible en ligne sur le site de ConcertAction Femmes Estrie et sa page Facebook.


Partager cet article
Commentaires