Les Verts à la marche de Fière la fête

24 août 2019
Candidature : Mathieu Morin

Mathieu Morin, candidat dans Sherbrooke et Katherine Turgeon, candidate dans Shefford, marcheront aujourd’hui lors de la Marche des Fiertés, organisée dans le cadre du festival Fière la Fête. Daniel Green, chef adjoint du Parti Vert du Canada, ne pourra être présent en raison d’une incommodation physique. M. Morin profite de l’occasion pour parler de ses projets pour protéger les droits de la communauté LGBTQ2+. 

En 1996, le Parti Vert du Canada devenait la première formation politique fédérale à soutenir ouvertement l’inclusion des couples homosexuels dans le mariage civil. Les Verts ont également millité afin d’amender la Loi canadienne sur les droits de la personne pour inclure de façon explicite l’identité de genre et l’expression de genre comme droits reconnus par la Loi ainsi que le Code criminel pour inclure l’identité de genre et l’expression de genre dans les dispositions à l’égard des sentences pour crimes haineux et propagande haineuse.

Bien que ces combats aient été remportés, les préjudices et la discrimination sont encore beaucoup trop présents dans la société. En effet, les droits de cette communauté pourraient être facilement menacés si les mauvaises personnes prennent le pouvoir.

S’il est élu le 21 octobre prochain, Mathieu Morin souhaite faire abolir l’article 159 du Code criminel, article autrefois utilisé pour emprisonner les homosexuels canadiens qui n’a plus sa place aujourd’hui. De plus, Mathieu Morin compte faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin à la discrimination, au harcèlement et aux préjudices en lien avec l’orientation sexuelle et l’identité de genre, en sol canadien et par-delà la frontière.

Bien que les droits de la communauté LGBTQ2+ soient protégés par la Charte canadienne des droits et libertés ainsi que par d’autres lois canadiennes, il faut rester vigilant afin de s’assurer que les lois demeurent d’actualité, mais surtout, qu’elles soient respectées. Après tout, la diversité est une richesse et il faut continuer à la traiter comme telle. 


Partager cet article
Commentaires