Marido Billequey : Rassembler par la littérature

28 août 2019Sarah Beaudoin

J’ai rencontré Marido autour d’une bière au Siboire Jacques-Cartier. Pour Marido, il était difficile de réellement se définir en utilisant que de simples catégories. Elle considère qu’être mère prend une très grande partie de sa vie, mais qu’elle est aussi professeure au secondaire, ainsi qu’impliquée dans l’organisation de Littératures et autres niaiseries. Pour elle, toutes ces parties de sa vie s’inter-influencent et sont autant essentielles à son bien-être en tant que personne.

C’est quoi Littérature et autres niaiseries ?

Littérature et autres niaiseries c’est toute une histoire. C’est une histoire de rencontres autour de poèmes et d’intérêt pour les arts, c’est une histoire de partage de vécus légers et des fois un peu plus lourds. C’est parti sur une inspiration de Marido qui voulait mettre sur pied, au tout début, un café littéraire, mais qui s’est ravisé en créant Littérature et autres niaiseries. C’est en discutant avec Philibert Bélanger, directeur de La Petite Boîte Noire et ami, que Marido a eu l’idée de mettre sur pieds ces soirées littéraires. Elle a été inspirée entre autres par l’un de ses ami.es Gabriel Lemieux-Maillé qui lui a donné le goût d’avoir le culot de faire ce qu’elle voulait.

Au départ, pour être bien honnête, elle était convaincue que ça ne fonctionnerait pas, du moins, pas pour longtemps. En voyant l’intérêt des gens pour la première soirée et leur enthousiasme de revoir ces soirées se reproduire par la suite, elle a compris qu’elle avait touché à une corde sensible. En plus d’être bien aimée par les gens de Sherbrooke, cette soirée semblait leur faire du bien et autant les artistes connus que les moins connus semblaient apprécier y présenter leurs créations. Pour certain.es, ça semblait les faire retourner à la source, comme on dit.

Marido, c’est qui sinon ?

Marido n’est pas seulement la principale organisatrice de Littérature et autres niaiseries, maman et professeure, elle a aussi plusieurs passions qui la tiennent occupée. Elle adore lire, sans surprise, et apprécie plusieurs types de lectures allant de Les luttes fécondes de Catherine Dorion à Le nénuphar et l’araignée de Claire Legendre. De plus, elle et ses ami.es ont comme passe-temps favori d’essayer de refaire le monde, de l’expliquer et puis de le réinventer. Elle apprécie aussi l’heure de l’apéro, un moment où toute la famille ou les invité.es, dépendant du type de soirée, sont rassemblé.es et discute de tout et de rien.

Marido a plusieurs idoles. La première femme qu’elle admire et qu’elle a mentionné sans hésiter est sa mère qui a été pour elle un support inestimable, elle peine en fait à décrire adéquatement l’aide et le support qu’elle lui a apporté à travers les années. Elle mentionne aussi une autre femme, Alex-Ann Boucher. Alex-Ann l’inspire particulièrement en raison de ses talents artistiques et de toute l’authenticité qu’elle véhicule dans son art.


Partager cet article
Commentaires