Portrait de Edwin Moreno, candidat indépendant à Sherbrooke

2 septembre 2019Sarah Beaudoin
Candidature : Edwin Moreno

«C’est une question facile que de nommer ce que j’aime le plus de Sherbrooke, c’est les gens. J’ai déjà eu l’opportunité d’aller travailler ailleurs mais mon sentiment d’appartenance s’est développé grâce aux gens de Sherbrooke qui sont des gens accueillants, ouverts et qui travaillent tous les jours pour que Sherbrooke soit plus prospère, ce qui ne se reflète pas nécessairement chez les acteurs politiques, malheureusement.»

— Edwin Moreno, candidat indépendant à Sherbrooke

Edwin Moreno est arrivé au Québec il y a près de 15 ans en tant que réfugié. Il est arrivé à Sherbrooke et n’a jamais voulu en repartir. Lui et sa famille se sont en effet rapidement attachés à la région. Il occupe depuis maintenant 2 ans le poste de coordonnateur de projets à la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE). Il s’occupe plus précisément du projet « Espace de la diversité » qui représente une tentative de décentraliser l’immigration de Sherbrooke vers d’autres MRC en montrant la diversité des opportunités de travail aux immigrant.es sherbrookois.es.

Il est détenteur d’un baccalauréat en relations internationales, ainsi que d’une maîtrise en études politiques appliquées qu’il a obtenu à l’Université de Sherbrooke. Ces domaines d’études ne sont pas nécessairement source d’étonnement, mais le fait qu’il ait complété ces études en même temps que ses cours de francisation et a su relever autant de défis est pour lui significatif et montre sa grande débrouillardise et sa capacité de mettre énormément d’efforts à la tâche.

Cette année, Edwin espère faire son chemin en tant que candidat indépendant et répandre des idées d’inclusion et d’ouverture sur les autres, ainsi que d’agir sur différentes problématiques. Pour lui, il est primordial de s’attaquer aux changements climatiques et de lutter contre la pauvreté et les inégalités de toutes sortes. En général, il est d’avis qu’on doit parler davantage d’inclusion. On parle d’inclusion des personnes immigrantes, mais aussi des personnes LGBTQ+ (pour lesquelles il mentionne avec enthousiasme son intérêt à abolir les thérapies de conversion), des femmes et de personnes vivant dans la pauvreté. Il parle entres autres d’augmenter le nombre de logements sociaux pour répondre à leurs besoins et faciliter leur inclusion dans la société.

Edwin se prononce depuis plusieurs années comme féministe et désire non seulement donner la place qui revient aux femmes, mais rendre leur participation politique et publique normale. Il est exaspéré par les différents obstacles que celles-ci rencontrent à tous les jours et est d’avis que toute personne sherbrookoise devrait être traitée de la même façon peu importe le genre, appartenance religieuse, ethnicité ou même statut socio-économique.

Pour Edwin, il est important de mentionner que son slogan « Ensemble, on est capable! », ne vient pas de nulle part. Ça parle sur sa façon de fonctionner en tant que candidat avec son équipe et sa famille avec lesquels il est transparent et consulte régulièrement pour s’assurer qu’ils et elles vivent tout.es l’aventure de façon sereine, mais également du type de changement qu’il veut apporter. Selon lui, il est important d’apporter des changements qui sont représentatifs du désir de la population et de sa diversité.


Partager cet article
Commentaires