Besoin d’argent pour votre retour au travail ou pour vos projets personnels?

26 septembre 2019
Catégorie :Médias

Nous cherchons des travailleurs et des travailleuses autonomes de 18 ans et plus qui souhaitent se joindre à une équipe solidaire.

Le Journal de rue est un organisme estrien pouvant vous aider à acquérir des compétences professionnelles et sociales en vendant des journaux devant certains commerces de l’Estrie. Vous gagnerez 1,50$ par journal vendu, ainsi que des pourboires occasionnels. Le Journal de rue comporte des témoignages, des nouvelles et des bons coups de la région. Non seulement le Journal vous permet d’avoir un revenu supplémentaire, mais son équipe peut aussi vous aider à trouver les ressources nécessaires selon vos besoins (aide au budget, recherche d’emploi ou de logement, retour aux études, référence vers d’autres services, etc.) Devenir camelot au Journal de rue comporte plusieurs avantages!

Horaire de travail très flexible. À toutes les deux semaines, lors d’une rencontre avec l’équipe du Journal de rue, vous choisissez vous-même votre horaire en fonction de vos préférences et de vos disponibilités.

Vendre sans quitter l’aide sociale. Vous pouvez faire jusqu’à 200$ de profit par mois, selon votre situation, sans voir vos prestations coupées. C’est un excellent moyen d’arrondir les fins de mois.

Jetons d’autobus fournis (STS). Pour les points de vente éloignés de votre domicile, un jeton d’autobus est fourni pour faciliter vos déplacements.

Formation simple et efficace. Il ne suffit que d’une simple formation et de quelques rencontres avec notre intervenant social pour devenir camelot. Aucune expérience ni aucun diplôme ne sont requis.

Aide et support offerts. L’équipe est disponible pour répondre à vos questions, et surtout, pour vous écouter. Nous voulons vous connaître et vous aider à atteindre vos objectifs, qu’ils soient professionnels ou personnels.

Des lettres de références peuvent être accordées. Si vous désirez retourner sur le marché du travail, le Journal de rue est votre porte d’entrée. Après l’évaluation de votre bon travail au sein de l’organisme, vous pourrez donner une référence à votre futur employeur pour obtenir le poste convoité.

En plus de tous ces avantages, vendre des journaux de rue permet de rencontrer de belles personnes et de sociabiliser, de sortir de l’isolement. Une chose est sûre, les camelots du Journal de rue sont aujourd’hui très fiers et ont une bonne estime d’eux-mêmes: ils ont gagné énormément de confiance en eux. D’ailleurs, certains de nos camelots écrivent même dans le Journal!

Vous êtes intéressé.e.s? Vous connaissez quelqu’un que nous pourrions aider? Venez nous voir au 2e étage de la Chaudronnée de l’Estrie, au 470 Bowen Sud ou contactez-nous par téléphone, au 819348-0086, ou par courriel à intervention@blogderue.ca. Nous sommes aussi actifs sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook et Instagram).


Partager cet article
Commentaires