Soutien à l’éducation à la sexualité

26 septembre 2019Sophie Parent
Catégories :Communautaire | Éducation

C’est devant une salle comble que l’Alliance communautaire en soutien à l’éducation à la sexualité (ACSES) a lancé son outil d’aide à la planification d’activités sexo-éducatives, le mercredi 11 septembre dernier, au café Baobab. Plus d’une cinquantaine de personnes de la communauté et du milieu communautaire étaient présentes. Il est à noter que les députés de la circonscription, Pierre-Luc Dusseault (NPD) et Christine Labrie (Québec Solidaire), étaient aussi venus assister à la conférence de presse.

L’ACSES, formée de six organismes communautaires, soit Bulle et Baluchon, GRIS Estrie, IRIS Estrie, CALACS Agression Estrie, S.O.S. Grossesse Estrie et Arrimage Estrie, propose un document répertoriant les divers ateliers qu’ils peuvent offrir aux écoles en rapport avec l’éducation à la sexualité, l’image corporelle, le consentement et les relations égalitaires. Leur document s’adresse au milieu scolaire, mais aussi à la population en général.

Pour se mettre en contexte, depuis septembre 2018, les cours d’éducation à la sexualité ont fait leur retour dans les écoles du Québec, et ce, malgré les réticences du corps enseignant qui se disait ne pas être prêt et formé à intégrer un tel contenu dans leurs classes. Les ateliers offerts par les membres de l’ACSES répondent donc à un besoin, surtout que les organismes communautaires rassemblés détiennent chacun une véritable expertise et de nombreuses années de pratique concernant différents volets de l’éducation à la sexualité.

Pour expliquer d’où vient l’idée d’une telle initiative, on nous indique qu’elle est venue aux organismes concernés de se rassembler pour faire connaître leur expertise, après qu’un regroupement de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale a produit un document similaire.

Leur initiative se veut une main tendue envers le milieu scolaire et la population, afin de faire connaître leurs services et leur expertise. Toutefois, l’ACSES n’a pas manqué de rappeler que leur expertise est souvent occultée et a profité de la présence des deux députés pour dénoncer le fait que ce nouveau programme n’a pas amené davantage de ressources ou de financement.

Pour en savoir plus, il est possible de consulter les sites web des organismes présents:

  • Bulle et Baluchon (organisme œuvrant à la prévention des violences faites aux enfants),
  • GRIS Estrie (organisme œuvrant à faire connaître la réalité des personnes des minorités sexuelles),
  • IRIS Estrie (organisme œuvrant à faire la prévention du VIH/sida et autres ITSS),
  • CALACS Agression Estrie (organisme œuvrant à prévenir les violences sexuelles et auprès des victimes d’agressions sexuelles),
  • Arrimage Estrie (organisme œuvrant à faire la promotion d’une image corporelle positive et auprès de personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire),
  • S.O.S. Grossesse Estrie (organisme œuvrant auprès de personnes vivant une grossesse non planifiée).

Partager cet article
Commentaires