Survivre à l’humilité

31 octobre 2019Hubert Richard
Catégorie :La chronique du B.S.

Comment faire pour que je gagne une élection? Ce n’est simplement pas en ayant l’air sérieux avec une belle photo sur des pancartes que ça peut marcher! Ni en ayant bien de l’argent… Sinon, Dany Sévigny aurait eu de meilleurs résultats! Ni en ayant une équipe solide derrière soi… Sinon Edwin Moreno n’aurait pas mordu la poussière comme il a mordu la poussière! En ressortant mon habit vert? Ce serait intéressant, mais je ne veux pas traumatiser mes enfants plus qu’il faut!

Et si l’idée n’était pas de gagner une élection? Et si je me contentais de perdre, sans chercher à convaincre qui que ce soit d’être leur élu? Ce serait peut-être plus facile à accepter de se faire marginaliser comme je le suis! Est-ce que cela pourrait me mener quelque part? Je pourrais en faire un art! L’art de toujours finir dernier, malgré toute la bonne volonté! Alors si je ne peux gagner, qu’est-ce que je gagne en perdant? La modestie? Le romantisme d’une certaine éternité? Le plaisir de faire sentir les autres coupables avec ma tronche de gars battu?

Je pense que j’ai trouvé… Il faut que le trésor, dont j’exhibe avec témérité la carte pour le trouver, soit d’abord trouvé! Il est évident que l’aventure d’un pelletage de trésor n’intéresse que trop peu de personnes! Ma façon de voir les choses, ces idées que j’exprime, cette clarté que je souhaite amener à notre action politique, il y a une façon de rendre cela tangible: c’est en rendant gratuit le transport en commun!

Ouais! Et si, grâce à cette douzième défaite électorale, les leaders locaux de tout acabit cessaient enfin d’avoir peur de moi! Et que je puisse enfin les diriger dans ce projet rassembleur qui les amène à tendre la main aux plus pauvres avec une humilité un peu gênante. En effet, en acceptant de rendre gratuit le transport en commun, ceux et celles qui se targuent de payer plus de taxes auraient dans ce projet un incitatif dont ils ont cruellement besoin. La gratuité, dans leur cas, n’est pas simplement un geste de générosité. C’est un remède qui les concerne tout autant et sinon plus!

Le transport en commun doit être l’affaire de tout le monde! Car notre ville ne peut s’élever ou évoluer si on ne se met pas d’accord pour favoriser l’utilisation du transport en commun par une majorité de personnes! Elle ne fera que s’enfoncer, que s’embourber avec des stationnements à n’en plus finir!

C’est plate à dire, mais la gratuité du transport en commun révèle quelque chose de vraiment, mais vraiment gênant: la stupidité des plus riches dans leurs plans de développement actuels. Et cela prend beaucoup d’humilité pour en accepter le dévoilement. Qui sait? Peut-être qu’avec cette douzième défaite, je pourrais leur être utile? En leur montrant que l’humilité est une chose à laquelle on survit!


Partager cet article
Commentaires