Palmarès 2019

Catégorie :Culture

Pour une huitième année non consécutive, Entrée Libre vous offre son palmarès culturel de fin d’année. Cette année, cinq membres du collectif se sont réunis à afin de déterminer nos coups de coeur et nos coups de tête. Des événements qui ont marqué tant au niveau local, national, international, culturel ou personnel.

Évènement local

[FL] Pour sa 6e édition, le Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) a renouvelé son engagement d’un monde à notre portée. Avec plus de 45 pays, 130 projections et une vingtaine d’événements ce fut un feu roulant et des choix déchirants parmi les 90 longs métrages (de fiction et documentaires) et autres types de projections en ces 12 lieux de diffusion. Bravo pour ce tour du monde cinématographique! Mes coups de cœur: le spécial « Ciné-Rue – Paroles autochtones » et le prix du public Radio-Canada pour « Capharnaüm » de Nadine Labaki.

[GM] Le Festival des traditions du monde en août, coup de cœur pour la Samba sans frontières de Diogo Ramos.

[SV] Deux manifestations records à Sherbrooke pour le climat le 15 mars et le 27 septembre. Si la manifestation du printemps a surtout mobilisé la jeunesse, organisée par «La planète s’invite à l’Université», celle de l’automne a vu plus de 5000 personnes (comptées par La Tribune, mais nous on le sait qu’on était bien plus) de tous âges demander expressément à nos gouvernants et gouvernantes d’agir face aux périls des changements climatiques. Lorsque l’on voit la tête du conseil municipal de Sherbrooke, c’est rassurant de se retrouver ainsi mobilisé dans la rue, on se sent de suite moins seul.

[JSB] Well Sud: Impressions d’un traitement anti-démocratique aux allures de bâillon dans le développement de ce projet. Certaines personnes qui ont posés des questions et qui ont fait face à un refus, un déni, voire même une attitude de condescendance de la part de à certains élus ou fonctionnaires.

Évènement national

[GM] Les grandes mobilisations pour la Planète du 15 mars et du 27 septembre qui ont eu le plus d’ampleur dans le monde par rapport à la population totale.

[SP] Mobilisation pour les journaux de Groupe Capitales Médias.

Si l’annonce de difficultés financières pour le Groupe Capitales Médias a semé un vent de panique en laissant envisager une plus grande convergence des médias, la réaction de la population a, quant à elle, fait chaud au coeur. En effet, s’en est suivi une grande mobilisation où les populations des localités concernées ont organisés divers évènement d’appuis en soutien aux six journaux locaux (localement, la Tribune) menacés par l’annonce.

[SV] Quand ça n’est pas les élections au pays, je trouve l’actualité bien plate. Ça manque de grèves, de manifestations, et de polémiques politiques et sociales je trouve. Bon, on a eu la loi 21 sur le voile, mais en bon laïc républicain je me retrouve à soutenir un projet de la CAQ, alors heureusement que je n’ai pas d’auto sinon je serais probablement pour le 3e lien à Québec. Donc, mon évènement national de l’année c’est d’avoir réalisé que mon intégration au Québec est 100% réussie car je trippe sur la page Facebook de François Legault.

Évènement international

[SP] L’Amazonie brûle vs. Notre-Dame-de-Paris brûle

À la fois un coup de gueule et un coup de coeur, l’incendie de Notre-Dame-de-Paris a su attirer l’attention et la générosité du monde entier. Si cette générosité m’avait d’abord semblée encourageante, les feux de forêt qui ont par la suite ravagé l’Amazonie m’ont toutefois fait voir que ce ne sont pas tous les drames qui bénéficient de la même couverture médiatique et que les enjeux environnementaux ont tôt faits d’être plus rapidement passés sous silence, sans parler des donations…

[GM] Depuis le 9 octobre, l’offensive de l’armée turque, membre de l’OTAN, en alliance avec des groupes salafistes dans le nord-est de la Syrie pour détruire le projet politique égalitaire du Rojava bâti par les Kurdes et leurs allié.es depuis 2014. Les forces US et européennes ont cruellement abandonné les Kurdes.

[JSB] USA vs Chine – joute politico-économique: À «Go» on joue à «Qui pisse le plus loin!?» Tome 1: «Regarde-moi ben imposer une nouvelle taxe en riposte à la nouvelle taxe que tu viens de m’imposer».

Tome 2: «Si tu retiens M. ou Mme. X dans ton pays je vais retenir quelqu’un d’important dans le mien moi aussi!» Conclusion: «Comment attirer l’attention de tout un pays sur une fausse raison de ses problèmes économiques».

[FL] La grève planétaire – Déjà en janvier 2019, il était annoncé un débrayage simultané à l’échelle mondiale. Le mouvement Earth Strike propose une grève générale pour le 27 septembre. Plusieurs emboîtent le pas avec l’objectif ‘’de secouer les décideurs pour qu’ils en fassent plus pour sauver le monde de la dérive climatique’’. C’est un événement historique où plus de 7, 6 millions de personnes ont réclamé des actions pour le climat. C’est donc 185 pays, 8583 sites internet, 6135 actions, 3024 compagnies, 820 organisations et 73 syndicats qui ont officiellement participé au mouvement!

[SV] Le mouvement des «gilets jaunes» en France et l’«Hirak» contre Bouteflika et ses remplaçants en Algérie. Ce sont deux mobilisations sociales similaires où d’un seul coup la population se mobilise pour dire «stop, changez-nous tout ça». Un tel mouvement peut sembler plus légitime en Algérie qui vit sous la main mise du FLN et de l’Armée depuis presque le 1er jour de l’indépendance, mais le mouvement social en France a été une mobilisation d’ampleur dans le monde rural, c’est-à-dire dans les zones éloignées du pouvoir. Le message envoyé est clair: «voter ne sert à rien si c’est pour élire bonnet-blanc et blanc-bonnet, qui en plus ne respectera pas ses engagements. Nous savons ce que nous voulons, et nous comptons bien l’obtenir». Deux mouvements très inspirants pour nous rappeler que toujours nous sommes dans notre droit d’exprimer nos volontés.

Évènements culturels

[SP] Sortie du film La femme de mon frère de Monia Chokri. Sorti en juin, le premier film de la réalisatrice québécoise Monia Chokri s’est valu un prix Coup de coeur du jury, au réputé festival de Cannes. Traitant avec sensibilité et humour des thèmes de la fratrie et de la jalousie, le film mettant en vedette Anne-Élisabeth Bossé, qui joue une jeune trentenaire surqualifiée et sans-emploi, est de ceux qu’il faut avoir vus en 2019!

[JSB] Film: Joker: Le parcours d’un personnage vers la reconnaissance de sa nature psychotique résultante d’un environnement de violence physique et psychologique. Ce film apporte une interprétation nuancé de la santé mentale avec en sous-thème la rébellion populaire. Il est important de souligné la direction photo, un, si non «Le» point fort du film.

Musique: Alexandra Stréliski «Inscape»: La force de la douceur dans un arc-en-ciel d’émotions, en passant par l’angoisse poignant à une joie lumineuse où grâce à la richesse des harmonies on voit défiler devant nos yeux un train d’image.

Culinaire: Bière «Tordeuse Impériale», La Souche (Stoneham, QC). Une Stout impériale d’une richesse et d’une complexité exemplaire, notes de malt caramélisé tirant vers le café et avec une touche subtile sucrée rappelant la bière d’épinette.

[SV] L’arrivée dans ma vie du téléphone cellulaire avec des données internet. J’écoute sur YouTube mes vieux CD sans qu’ils sautent à chaque pas dans mon baladeur. C’est fou ce qu’il y a comme pub sur YouTube, et on se demande ce que pensent les algorithmes pour couper «Light my fire» des Doors par une pub pour des vacances dans le bush Australien ou la chanson «Airbag» de Radiohead pour te vendre un char de toutes les marques possibles (mais surtout des très gros avec des grosses roues pour monter sur les trottoirs).

[FL] Musique: Bernard Adamus en spectacle et en radio d’auto ce n’est pas la même expérience bien qu’on se laisse porter par le rythme musical et verbal. Portée par les mots et les instruments, la musique nous emporte ‘’par en-haut’’. On finit par bouger, réfléchir, plonger, apprécier pour «Pour c’qui nous reste du Texas». Adamus entouré de musiciens pour une splendeur de présence avec Tonio Morin-Vargas à la batterie, Guillaume Bourque aux cuivres, Dominic Desjardins au banjo, Alexis Dumais au clavier et Simon Pagé à la contrebasse. C’t’une belle ride!

Culinaire: Tout ce qui est fait avec amour, dégusté en bonne compagnie, avec ou sans alcool, très certainement avec du piquant et du chocolat! Sur un fond musical et sonore huuummm…Les recettes improvisées pour ne pas perdre de bouffe où les épices prennent le relais pour ajouter une touche personnelle.

Évènement personnel

[SP] Arrivée dans l’équipe d’Entrée Libre. Sur le plan personnel, 2019 aura été pour moi l’année du retour vers l’écriture, après avoir laissé tomber ce mode d’expression pendant près de trois ans… Et quoi de mieux pour bien souligner ce renouement que de me joindre à une équipe de rédaction comme celle du journal d’Entrée Libre? Je vous épargne les motifs de cette panne créative, mais qu’est-ce que ça fait du bien de pouvoir recommencer à créer et à aligner les mots!

[SV] Début 2019 j’ai obtenu ma résidence permanente du Canada, via le programme de l’expérience Québécoise. Comment donc donner tort à F. Legault et S. Jolin-Barette que ce programme est une vraie passoire qui laisse entrer tout et n’importe quoi. D’ailleurs, en guise de certificat de québécitude on m’a envoyé évangéliser l’Abitibi avec mes cours de chimie sur les quantités pharaoniques d’arsenic rejetées par la fonderie Horne au cœur de Rouyn-Noranda qui n’ont pas eu l’effet escompté.

[FL] Bien que la dénomination Sherbrooke s’impose dans les années 1820 où le nom rend hommage à Sir John Coape Sherbrooke, les Abénaquis désignent de nos jours Sherbrooke par le toponyme Nikitotegwak, «à la rivière qui fourche». Ayant eu la chance de réaliser un diaporama souvenir du séjour d’échange entre les futur·es enseignant·es d’histoire de l’UQÀM et l’Institution Kiuna d’Odanak pour un changement de paradigme dans l’enseignement des Premières Nations. Ce fut un superbe rappel de la richesse de la culture autochtone et l’importance d’ouvrir le dialogue pour aller au-delà de la forme véhiculée par le colonialisme dans les livres!


Partager cet article
Commentaires