Pétrole, militarisme et liberté de presse

8 décembre 2019Pierre Jasmin
Catégorie :Paix

Dans le dernier numéro d’Entrée Libre, à l’article signé par cinq hommes et trois femmes bien identifiés, se sont ajoutées cinq signatures. les signatures de la présidente des Religions pour la Paix, Pascale Frémont, de la féministe Pascale Camirand, de Nadia Alexan d’Action Citoyenne et de la torontoise aînée Phyllis Creighton, conseillère spéciale au Bureau International de la Paix et organisatrice des commémorations d’Hiroshima à Toronto.

Toutefois, seul ce journal que vous tenez entre vos mains a publié cet article de douze militantEs pour la paix. Sur le site des Artistes pour la Paix, j’écrivais qu’on n’y réclamait pourtant pas, à la manière du Costa Rica ou de l’Haïti de Jean-Bertrand Aristide, l’abolition de l’armée (même Québec solidaire voterait contre dans un Québec indépendant!).

L’article d’Entrée libre était illustré par une photo de Greta Thunberg avec le pape François: ce dernier vient de réitérer sa dénonciation non seulement des bombes nucléaires, mais même de la politique de dissuasion, l’affreux chantage des (im)puissances nucléaires appelé MAD, acronyme anglais pour destruction mutuelle assurée. La déclaration papale a traversé le 24 novembre le mur de censure de peu de nos médias.

Un Canada pétrolier et guerrier

Manifestante en faveur d’un gouvernement moins pétrolier, Greta se réjouira peut-être de voir nommé ministre de l’Environnement, un député de la Colombie Britannique, ex-ministre des Pêches, sûrement conscient que l’agrandissement projeté de Trans Mountain, objet de contestations autochtones, mettra en danger la sécurité des eaux du détroit de Vancouver? Radio-Canada révèle qu’après neuf mois d’exploitation, TM acheté$4,5 milliards par nos taxes sur décision de Trudeau a engrangé$88 millions de …déficit. Non seulement on ouvre la porte à la pollution et à la dégradation en effets de serres de la planète, mais on s’appauvrit collectivement, les bénéfices réservés aux pétrolières à qui le gouvernement libéral accorde en plus des subventions milliardaires!Dans l’Aut’Journal.info, j’espérais que Chrystia Freeland, nommée vice-première ministre et aux Affaires intergouvernementales, utilise son sens tacticien diplomatique aiguisé lors de ses face à face avec Donald Trump, cette fois face aux non moins hargneux et conservateurs premiers ministres de l’Alberta des sables bitumineux, de la Saskatchewan de la potasse et de l’uranium et du Nouveau-Brunswick d’Irving: notre article répétait que ce géant pétrolier fabrique aussi avec Lockheed Martin des navires de guerre qui coûteront 70 milliards de$ aux Canadiens. Or on vient d’apprendre par Radio-Canada que la compagnie est aussi propriétaire de 97% des journaux anglophones de sa province: elle a sûrement (!) informé de cette dépense les électeurs néobrunswickois libres d’exercer leur choix (ils ont au moins élu UNE députée verte). Quant à notre demande raisonnable à M. Trudeau de se prononcer pour la paix mondiale du côté de l’ONU et contre la militariste OTAN, il est assez représentatif de l’inquiétant manque de liberté de presse que même le Devoir n’a pas publié notre appel. N’est-il pas aberrant qu’on ait dû le payer pour consacrer une page complète publicitaire au collectif Échec à la guerre avec ses statistiques éloquentes de pertes civiles lors des guerres et du surarmement des États-Unis, avec 800 bases militaires à travers le monde? Le budget militaire américain est supérieur à celui réuni des six nations en 2e, 3e, 4e, 5e, 6e et 7e places mondiales (Stockholm International Peace Research Institute). Nous nous consolons qu’ENTRÉE LIBRE respecte la promesse contenue dans son appellation, davantage que LE DEVOIR qui n’a pas effectué le sien…

Changements positifs

Malgré la triste déconfiture au Québec du NPD et du Parti Vert, il y a motif de réjouissance de voir Chrystia Freeland aux Affaires étrangères remplacée par le Québécois François-Philippe Champagne, en relation constante dans son comté avec Jean Chrétien. Le Canada reniera-t-il ses honteuses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite? Au moins, les relations canadiennes avec la Chine et avec la Russie devraient s’améliorer, loin des positions freelandesques pro-extrême droite ukrainienne et pro-OTAN, n’ayant d’égal que son mépris anti-Venezuela, anti-Cuba, anti-Bolivie d’Evo Morales et anti-Palestine. Déjà le jour de son départ, le Canada a appuyé à l’ONU l’urgence de mettre fin à l’occupation israélienne commencée en 1967 et le droit des Palestiniens à l’autodétermination, une motion à laquelle notre pays s’objectait depuis l’arrivée au pouvoir de Paul Martin en 2004! L’association des Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPM-O) en a pris bonne note, mais combien de nos médias?

L’ancien directeur d’Équiterre, Steven Guilbeault, n’a pas été nommé au ministère de l’Environnement. «Visiblement, devant l’influence des puissants intérêts pétroliers, Justin Trudeau vient d’abdiquer ses responsabilités climatiques et, ce faisant, de confirmer le cynisme de tous ceux qui le condamnaient d’avance», écrit Dominic Champagne (le Pacte.ca). On lui souhaite néanmoins d’exercer au ministère du Patrimoine une influence positive sur notre culture: il a déjà nommé le président d’honneur des Artistes pour la Paix, Richard Séguin de Saint-Venant de Paquette, comme source notable de richesse culturelle.

Et il comptera sur Marc Miller, ministre montréalais qui apprend la langue mohawk, nommé aux Services Autochtones, et sur son prédécesseur Pablo Rodriguez, immigrant de longue date d’origine sud-américaine qui manie superbement la langue française – qui sera défendue par la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, aussi nommée aux Langues officielles, sans doute en reconnaissance de ses énergiques attaques contre les coupures francophobes du Premier ministre ontarien Doug Ford.

Mais comment Guilbeault défendra-t-il la liberté de nos médias contre les richissimes tentacules aux mains des industries militaires des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft)? À suivre…


Partager cet article
Commentaires