Sophie Payeur se lève pour l’agriculture et l’environnement

4 mai 2021
Communiqué de presse
Candidatures : Évelyne Beaudin , Sophie Payeur
District : Lac-Magog

Agricultrice, femme d’affaires et ex-journaliste, Sophie Payeur annonce qu’elle souhaite représenter les citoyen.ne.s du district du Lac-Magog aux élections municipales de novembre 2021.

« Tout le monde s’entend pour dire qu’il est urgent d’agir pour l’environnement. Pourtant, une majorité de dirigeants municipaux errent sans prendre de véritables actions. Pendant ce temps, les responsabilités des municipalités se multiplient, notamment en raison des changements climatiques. Les municipalités sont les premières gardiennes du territoire. Elles possèdent plusieurs outils pour protéger les milieux naturels et anticiper les bouleversements, mais s’en sert-on? Aujourd’hui, je me lève et je prends cet engagement public pour susciter le virage vert que j’attends pour Sherbrooke », affirme d’emblée Mme Payeur.

Sophie Payeur demeure dans le district du Lac-Magog depuis 2009. Membre citoyenne du comité de coconstruction du Boisé-Fabi, elle milite pour une place accrue des citoyen.ne.s dans le développement de leurs quartiers, de leur ville. « Le projet de pôle de soccer au parc Central a suscité une levée de boucliers parce que les gens sont attachés à la nature qui les entoure, et avec raison. La science démontre que fréquenter la forêt et les espaces verts améliore la santé mentale et physique. Pourtant, les résidentes et résidents du quartier n’ont pas été informés adéquatement du projet, et encore moins consultés au moment opportun. Je souhaite renverser la vapeur. »
Native de Thetford Mines, Sophie Payeur a fait ses premières armes en journalisme à 16 ans, à la télévision communautaire de la région de l’Amiante. Elle tombe en amour avec Sherbrooke en 1997, alors qu’elle vient y faire ses études de maîtrise en environnement. Puis, en 1999, elle remporte la bourse de journalisme scientifique Fernand-Seguin, qui l’entraîne à Montréal. Pendant cinq ans, elle agit comme journaliste à la radio de Radio-Canada et pour divers autres médias. De retour en 2004, elle travaille à l’Université de Sherbrooke tout en demeurant journaliste indépendante. En 2017, elle fait l’acquisition d’une terre agricole dans le district avec son conjoint enseignant. Depuis deux ans, elle se consacre essentiellement aux activités de sa ferme florale et maraîchère biologique, en pleine croissance.

Membre du groupe Mères au front pour l’urgence climatique, Mme Payeur agit dans l’espoir d’un avenir lumineux pour ses fils de 13 et 15 ans. En 2019, elle demandait au conseil municipal que la ville cesse la coupe d’arbres et adopte un plan de verdissement urbain, pour des raisons de santé publique. « Sherbrooke a adopté la résolution, mais en réalité, elle fait pousser plus de béton que d’arbres. Entre février 2020 et février 2021, notre ville a connu une hausse historique des mises en chantier de plus de 300 %, soit trois fois plus qu’à Montréal et six fois plus qu’à Québec! Il est urgent de protéger nos arbres et nos écosystèmes avant qu’il ne soit trop tard. »

Autre préoccupation évidente de la candidate : l’agriculture. Lac-Magog est un des districts embrassés par la zone agricole, un ensemble de terres qui constitue 37 % du territoire de Sherbrooke. « Notre ville s’est dotée d’un PDZA, un Plan de développement de la zone agricole. Le but : préserver et mettre en valeur cette précieuse activité qu’est l’agriculture pour le développement socioéconomique de Sherbrooke. Pour ça, il faut accorder les ressources nécessaires à son déploiement sur le terrain. Cela implique aussi de valoriser les marchés publics et d’amener les organismes de développement économique à intégrer l’agriculture, la forêt et l’agroalimentaire dans leur mission. »

Évelyne Beaudin, cheffe de Sherbrooke Citoyen, n’a que des éloges pour l’engagement et la rigueur de sa collègue.  « Sophie, c’est une femme de cœur et d’idées. Elle sera une conseillère redoutable pour défendre les intérêts des gens de Rock Forest et de Deauville. En matière d’environnement, Sherbrooke est dans l’immobilisme depuis trop longtemps. Sophie est là pour changer ça. Elle s’engage publiquement dans le but d’enclencher un changement pour le bien-être et l’avenir de notre communauté, des plus jeunes aux plus vieux », s’enthousiasme Mme Beaudin.

Les investitures de Sherbrooke Citoyen auront lieu le samedi 12 juin.


Partager cet article
Commentaires