Catherine Boileau dans Brompton : Plus de pouvoirs aux communautés

10 mai 2021
Communiqué de presse
District : Brompton

Sherbrooke, le lundi 10 mai 2021 – Mme Catherine Boileau a officialisé sa candidature aux investitures de Sherbrooke Citoyen pour représenter le district de Brompton à l’Hôtel de ville. Mme Évelyne Beaudin et elle en ont profité pour faire l’annonce d’un engagement électoral visant à assurer plus de pouvoirs aux communautés formant la ville de Sherbrooke.

Les deux femmes s’engagent à tenir un forum consultatif sur les services de proximité dans la première année du mandat. « Vingt ans après les fusions municipales, quatre ans après la réduction du nombre d’élus et l’abolition de deux arrondissements, il est temps de faire un bilan. La réforme imposée par l’équipe de l’ancien maire Bernard Sévigny a démobilisé les communautés et causé des dommages importants dans la cohésion sociale et dans l’efficacité de l’organisation municipale. Les recommandations émanant de ce forum devront remettre le train sur les rails pour les vingt prochaines années », a affirmé Catherine Boileau.

Évelyne Beaudin, qui avait cofondé le Mouvement Sherbrooke Démocratie, s’était battue contre la réduction du nombre d’élu.e.s aux côtés du Groupe contre la disparition de Brompton qui souhaitait conserver son arrondissement. « L’ancien conseil municipal a malheureusement vidé les arrondissements, ce qui s’est répercuté sur le service aux citoyens et citoyennes », explique la cheffe de Sherbrooke Citoyen. « Nos services de proximité doivent être offerts par nos instances de proximité : les arrondissements. Il faut mettre à jour leurs responsabilités et s’assurer d’une répartition conséquente des employés pour favoriser le développement des communautés. »

Catherine Boileau a tenu à rappeler que la blessure de la perte de leur arrondissement n’est pas refermée chez les Bromptonvillois.es. « Les gens voulaient conserver leurs services de proximité et n’ont pas été écoutés par l’ancien conseil municipal. On leur répétait d’une manière infantilisante que ‘Brompton n’allait pas disparaître’. Brompton n’a peut-être pas disparu, mais il a été abandonné », plaide Catherine Boileau. « Les gens de Brompton se sentent loin des décisions qui les concernent. Ils ne vont pas se déplacer au bureau d’arrondissement à Rock Forest pour se tenir au courant de ce qui se passe dans leur communauté. Il faut trouver une façon de reconnecter la Ville avec les gens sur le terrain », soutient la candidate.

Mme Boileau s’est notamment fait connaître pour la défense du parc Willie-Bourassa-Auger, dans le secteur Beauvoir à Brompton, dont elle a empêché la vente grâce à une mobilisation de la population. Elle a également représenté la voix citoyenne dans le dossier de la protection du milieu naturel sur le chemin Rhéaume. Mme Boileau est impliquée depuis toujours dans la communauté de Brompton. Elle a siégé au conseil d’administration du groupe scout Geyser, elle a été catéchète à l’église bromptonvilloise Christ-Sauveur et a donné beaucoup de temps lorsque ses enfants fréquentaient l’école primaire des Deux-Rives, notamment en aide aux apprentissages, à la bibliothèque et comme accompagnatrice lors de nombreuses activités. Aujourd’hui, elle siège au conseil d’administration de la coopérative d’habitation La Diligence et poursuit son implication comme coordonnatrice de la surveillance de quartier, poste qu’elle occupe depuis maintenant dix ans.

En confirmant sa candidature, Catherine Boileau a expliqué les raisons de son engagement en politique. « Je ne m’imaginais pas faire de la politique, mais j’ai réalisé que c’est déjà ce que je faisais en défendant des causes citoyennes. Je sens que mes actions dans les différents dossiers ont vraiment fait une différence dans la vie des gens, et que je pourrai en faire encore plus comme conseillère municipale. Je suis passionnée dans mes engagements. Maintenant que mes enfants sont autonomes, je suis prête à relever de nouveaux défis et à travailler en équipe avec Évelyne et mes collègues des autres districts. »

De son côté, Évelyne Beaudin a vanté la ténacité de sa collègue. « Catherine ne finit plus de me surprendre. Elle est tellement à l’écoute et attentionnée que les gens ne soupçonnent pas la battante qui se cache en elle. Depuis que nos chemins se sont croisés, il y a 3 ans, elle s’implique de manière constante, pose des questions au conseil municipal, est présente dans les médias. Elle a lancé des pétitions, mené une campagne de sociofinancement… bref, elle est toujours au rendez-vous. Avec elle, Brompton va entamer une toute nouvelle ère. »

Les investitures de Sherbrooke Citoyen auront lieu le samedi 12 juin.


Partager cet article
Commentaires