Les trois candidat.es d’Ascot joignent leurs voix pour un développement commercial cohérent

8 septembre 2021
Communiqué de presse
District : Ascot

Les trois candidats déclarés à ce jour dans le district d’Ascot joignent leurs voix pour demander au conseil municipal de poursuivre les démarches de retrait d’usage pour une épicerie grande surface à l’intersection des rues Belvédère et Collège.

Karine Godbout, Geneviève La Roche et Christian Bibeau, tous trois candidat.e.s au poste de conseiller.es dans le district d’Ascot aux prochaines élections municipales, ont en effet tenu à mettre de côté toute partisanerie pour réclamer du conseil qu’il maintienne le cap et qu’il modifie son règlement de zonage afin de favoriser un développement commercial au cœur d’Ascot.

« Nous, les candidat.es connu.es à l’élection municipale dans le district Ascot, invitons les citoyennes et les citoyens, les organismes du district ainsi que la population de Sherbrooke à s’engager pour préserver l’accessibilité à une épicerie au cœur d’Ascot. En juillet, la Ville de Sherbrooke a entamé une démarche pour retirer l’usage qui permettrait l’établissement d’une épicerie de grande surface en périphérie, au coin Belvédère Sud et Bel-Horizon, afin de privilégier le développement commercial tant attendu dans la zone Belvédère-Thibault.  À la demande du promoteur, les élus.es réexaminent actuellement cette décision, alors que ce retrait d’usage favoriserait la vitalité commerciale dans un secteur névralgique du district d’Ascot. De plus, le changement réglementaire entamé par les élus.es respecte la vision de développement commercial inscrite au schéma d’aménagement pour le secteur, qui est de privilégier un pôle commercial dans le secteur Belvédère-Thibault », expliquent les candidat.es dans la pétition lancée sur les réseaux sociaux mercredi matin.

« Ce secteur, ciblé depuis des années pour un développement commercial de proximité, est l’un des plus denses et des plus défavorisés de la Ville. On y dénombre plusieurs familles et ménages qui n’ont pas accès à une automobile. Une épicerie en périphérie ne répond pas aux aspirations du quartier et risque à terme de réduire l’accessibilité à des aliments frais à coût abordable. » explique Geneviève La Roche.

La conseillère du district, Karine Godbout, a d’ailleurs tenu vendredi dernier une rencontre pour les citoyens et citoyennes du quartier : « Les gens du quartier me partagent leur besoin d’avoir une offre commerciale diversifiée facilement accessible. Si on perd l’épicerie, le plus grand générateur de déplacement, il va être très difficile de stimuler un développement commercial au coeur du quartier. ».

« Dans tout ce processus et ce qui concerne cet enjeu, il s’agit surtout d’un bon test pour le conseil municipal qui a l’occasion de poser un geste significatif. Un geste porteur d’une stratégie globale où le développement urbain passe par des services et des commerces de proximité, à l’échelle des quartiers et du quotidien des gens. » renchérit Christian Bibeau.

Les trois candidat.es demandent donc aux élu(e)s du Conseil municipal de soutenir la démarche actuelle pour retirer l’usage d’une épicerie grande surface au coin Belvédère Sud et Bel-Horizon et de s’assurer de prioriser le développement d’une épicerie et d’un pôle commercial de proximité au coin Belvédère Sud et Thibault.

La pétition est en ligne et est accessible via les pages Facebook des trois candidats.es.


Partager cet article
Commentaires