Autour du four : Crème brulée

4 mai 2022Marielle Fisson
Catégories : Art de vie , Cuisine

Vous savez, quand on cherche une recette sur internet, on finit souvent par tomber sur un blog où l’auteur[e] nous raconte sa vie, qu’on fait défiler rapidement avant d’aboutir à la recette ? Ne cherchez plus. Je vous présenterai ici une recette facile, avec beaucoup trop de détails plus ou moins reliés, en prime. J’ai eu la chance de grandir dans une famille où mes deux parents cuisinaient beaucoup. C’est naturel, chez moi. Je n’ai réalisé que vraiment plus tard que tout le monde ne sait pas forcément cuisiner. Il n’est jamais trop tard pour commencer  !

Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain est l’un de mes films préférés de tous les temps. La musique, la manière dont l’histoire est racontée, la réalisation, j’aime toute. Il y a quelques années, je suis allée à Paris avec ma meilleure amie. On en a profité pour aller prendre un café Aux 2 moulins à Montmartre, celui où a été tourné une bonne partie du film. Bien que les premiers mots de leur site internet soient « Loin du piège à touristes… » ce n’est pas le café le plus abordable que j’ai bu de ma vie. En même temps, c’est à ça que ça sert les vacances, profiter des p’tits trucs qui nous font plaisir. [Cela dit on s’est contentées d’un café, ça faisait mal au cœur de payer 12$ pour une petite crème brulée]. Mais no ragrets, ça valait la peine! 

Dans la vie, moi, je suis intolérante au lactose, mais j’aime beaucoup le fromage et compagnie. J’ai souvent pensé, semi-sérieusement, que c’était dû au fait que 100% de mon sang soit français. Récemment, je suis tombée sur un article qui expliquait, en gros, que dans les produits laitiers, il y a une substance qui sert à envoyer des signaux positifs aux bébés lorsqu’ils boivent, puisque c’est dans le lait que se trouve la très grande majorité des nutriments dont ils ont besoin, pour qu’ils aient envie de recommencer. Ça expliquerait en partie pourquoi certains adultes ont du mal à gérer leur consommation de produits laitiers, même si, ça ne les fait pas sentir super bien après coup (et même si, sur le coup, c’est bon dans yeule). La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de plus en plus d’alternatives chouettes! Cette fois-ci, je vous propose une crème brulée délicieuse et sans produits laitiers (mais pas végane, il y a des jaunes d’œufs). Contrairement à ce qu’on peut penser, c’est facile, en plus d’être assez rapide. (Et TRÈS satisfaisant, de casser la p’tite croute caramélisée, de quoi impressionner la visite.)

Crème brulée
(sans produits laitiers, mais tu peux en mettre si ça te fait plaisir) 

  • 250 ml (1 tasse) de lait végétal (ou animal, rendu là) nature
  • 250 ml (1 tasse) de préparation crémeuse de soya à cuisson (Belsoy) [ou de crème 35%, pour ingérer plein de lactose]
  • 5 jaunes d’œufs
  • 1 c. à thé de vanille
  • 125 ml (1/2 tasse) de cassonade
  • Sucre granulé

Préparation

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 170 °C (325 °F).

2. Dans une casserole, porter doucement à ébullition le lait, la préparation crémeuse de soja et retirer du feu et ajouter le thé. Laisser infuser environ 5 minutes.

3. Dans un bol, mélanger les jaunes d’œufs et la cassonade à l’aide d’un fouet. Ajouter le mélange de lait chaud graduellement en fouettant. Passer au tamis et répartir dans 4 ramequins à crème brulée d’une contenance de 180 ml (3/4 tasse) ou 5 ramequins d’une contenance de 125 ml (1/2 tasse).

4. Cuire au bain-marie. Pour ce faire, déposer les ramequins dans un plat de cuisson, déposer au four et y verser de l’eau chaude jusqu’à mi-hauteur des ramequins. Cuire au four environ 35 minutes ou jusqu’à ce que le flan soit légèrement ferme. L’eau ne doit pas bouillir, elle doit à peine frémir.

5. Laisser tiédir, puis réfrigérer. Saupoudrer de sucre et caraméliser à l’aide d’une torche [ou mettre à broil en surveillant de près].

NOTE : À la place de la vanille, il est possible de mettre un zeste de citron ou d’orange, ou encore de faire infuser du thé chai dans le lait au début, pour changer.


Partager cet article
Commentaires