Buffet critique : Le mois de l’Histoire des Noirs

1 février 2024La librairie des Appalaches
Catégories : Buffet critique , Culture

Mémoires d’un esclave

Frederick Douglass
Éditions Lux (2007)

Frederick Douglass, abolitionniste convaincu, fut un des plus grands orateurs de son temps et un des principaux artisans de l’obtention du droit de vote pour les Noirs américains. Né esclave en 1918 dans une plantation, il parvint à s’échapper à l’âge de 20 ans. Dans ses mémoires, il nous raconte son enfance dans des conditions particulièrement difficiles, son émancipation et son engagement. Il est intéressant de voir le rôle que jouèrent la lecture et l’écriture dans sa vie. Loin de considérations théoriques, cet apprentissage (en cachette de son « maître ») fut un déclencheur : un accès à un savoir et à une communauté, en même temps qu’une revendication à une indépendance, un droit à la liberté de corps et d’esprit. Un récit passionnant, un témoignage unique, dans une écriture directe et facile d’accès : ses mémoires se lisent comme un roman qui malheureusement n’a rien d’une fiction !


Beloved

Toni Morrison
Éditions 10/18 (2008)

Beloved de Toni Morrison explore les séquelles déchirantes de l’esclavage à travers l’histoire de Sethe, une ancienne esclave hantée par le fantôme de sa fille décédée. L’histoire prend place après la guerre civile américaine, et se concentre sur Sethe, une jeune femme qui a faire preuve de résilience face à son passé douloureux. L’auteure explore la complexité des traumatismes hérités de l’esclavage, tissant une histoire émotionnelle de souffrance, de résilience et de rédemption. L’utilisation habile du fantastique, avec le fantôme de Beloved, intensifie d’autant plus la tragédie humaine. Morrison maitrise l’écriture à un tel point qu’elle parvient à capturer l’essence de l’expérience afro-américaine, tout en offrant une méditation profonde sur la mémoire et l’amour. Beloved est un pilier de la littérature, dévoilant les cicatrices indélébiles de l’histoire et la quête universelle de guérison.


Alma, T.1 Le vent se lève

Timothée de Fombelle
Gallimard jeunesse (2020)

Alma de Timothée de Fombelle nous plonge en 1786, où Alma, une adolescente de 13 ans, quitte la vallée d’Afrique pour retrouver son petit frère disparu. Pendant ce temps, à La Rochelle, Joseph Mars s’embarque clandestinement sur le navire de traite de l’impitoyable capitaine Gardel, à la recherche d’un immense trésor. Cependant, au lieu du trésor convoité, c’est Alma qu’il découvre à bord de La Douce Amélie. Cette rencontre inattendue entre Alma et Joseph Mars donne naissance à une histoire captivante, où les destins s’entremêlent au cœur d’une époque tumultueuse. En plus de nous embarquer dans une épopée poignante, Alma nous permet d’en apprendre plus sur la vie des africains avant que ceux-ci ne soient capturés et deviennent esclaves ou encore de ce qui se produit dans le bateau négrier d’un point de vue autre que celui du capitaine. La lecture du roman historique Alma est une bonne manière d’intégrer ces notions méconnues. Ce livre jeunesse saura rejoindre les plus jeunes autant que les adultes !


Partager cet article
Commentaires